Suivez-nous RSS Facebook Twitter

Le Cartoon Forum fait de Toulouse la capitale européenne de l’animation

le 13/09/2012 à 17h32 — ObjectifNews.com
BusinessMidi-Pyrénées

Jusqu’au 14 septembre, Toulouse accueille la 23e édition du Cartoon Forum

Jusqu’au 14 septembre, Toulouse accueille la 23e édition du Cartoon Forum, rendez-vous européen dédié à l’animation pour la télévision. Alors que la France est le premier producteur et exportateur d’animation pour la télé en Europe, la région Midi-Pyrénées tire son épingle du jeu.

« La France est le premier producteur d’animation pour la télévision en Europe, le premier exportateur, mais aussi le seul pays au monde à part les États-Unis et le Japon où la part de production nationale sur le marché domestique est supérieure à 40% » a affirmé aujourd’hui au Centre de congrès Pierre Baudis Marc du Pontavice, président du syndicat des producteurs français d’animation. Autrement dit, le marché de l’animation en France se porte bien, largement soutenu par des subventions publiques via le CNC (Centre national de la cinématographie) et par les chaînes de télévisions.

En effet, entre 250 et 350 heures d’animations sont produites chaque année en France par une cinquantaine de sociétés. Pour Marc du Pontavice, cette production est due au vivier de talents français mais aussi à la formation et au réseau d’écoles (65 en France dont 15 reconnues internationalement). « Nous avons une tradition de l’illustration en France, que ce soit à travers le dessin, la 3D la BD etc. », a-t-il déclaré.

Enfin, « la capacité d’investir et de financer des programmes français est singulière par sa structure et son montant ». En effet un certain nombre d’obligations pèsent sur les chaînes qui investissent presque 60 M€ chaque année dans l’animation. France Télévisions à elle seule représente presque la moitié de cette somme avec "58 M€ investis tous les deux ans" selon Pierre Siracusa, directeur délégué à l'animation du groupe.

Obstacles
Cinquante millions d’euros ont été réalisés à l’export en 2011 «  mais ce succès ne doit pas nous faire oublier les obstacles, de plus en plus nombreux », s’inquiète Philippe Alessandri, vice-président du syndicat des producteurs français d’animation. Selon lui, plusieurs problèmes se posent et en premier lieu la diminution des préventes de programmes et des coproductions. « Les clients achètent des produits finis, prêts à diffuser, mais il est plus difficile pour les producteurs de boucler leurs budgets. »

Des problèmes existent également pour exporter dans les pays en voie de développent à cause du coût « dissuasif » du doublage. Enfin, les réseaux américains gagnent du terrain selon Philippe Alessandri. « Warner et Disney sont nos clients mais aussi nos principaux concurrents. Ils font partie des plus gros distributeurs d’animation au monde. »

Midi-Pyrénées cartoone

« À la croisée des chemins de l’innovation technique et des industries culturelles, le monde de l’animation en Midi-Pyrénées est en plein essor », estime Martin Malvy à l’occasion de ce Cartoon Forum. Il est vrai qu'au cours des cinq dernières années, le secteur de l’animation connaît un nouveau développement dans la région qui se traduit par une meilleure reconnaissance de la part des diffuseurs.

Midi-Pyrénées soutient cette croissance via son Fonds régional d’aide à la création audiovisuelle doté en 2011 de 1,47 M€ dont 440 000 € provenant du CNC.  Ce fond a permis de soutenir 47 projets en Midi-Pyrénées l'année dernière. La région compte également cinq structures de production d’animation : Double mètre animation, Cyrus Production, La Ménagerie / Xbo films, Le Lokal et TAT Production. Chacune de ces sociétés produit et / ou développe actuellement un ou plusieurs projets d’animation pour la télévision ou le cinéma.

À noter que la société TAT Production a lancé en 2006 un unitaire 3D intitulé Spike et diffusé par France Télévisions à Noël 2008. Ce programme, soutenu par la Région à hauteur de 81 000 €, a été majoritairement financé par France Télévisions. Le résultat en termes de retombées économiques pour la région est encourageant : pour 1 € investi par la le Fonds régional d'aide à la création audiovisuelle, 7 € ont été dépensés en région (570 000 € de retombées économiques directes). 15 salariés ont travaillé en Midi-Pyrénées sur une période cumulée de 91 mois et 7 stagiaires rémunérés sur une période cumulée de 13 mois.

TAT prépare actuellement Spike 2, qui sera diffusé par France télévision à Noël 2012 !

Sophie Arutunian
©photo SA

Auteur : ML 
Partagez
 
Interview du jour
Le club éco - L'interview du jour
 
Louis Aliot,
FN
Agenda économique
19.04.2014
17h
Remise des Diplômes de Sciences Po Toulouse (Promotion 2013, " Aung San Suu Kyi"), au centre de congrès Diagora-Labège
En savoir plus
24.04.2014
9h30
NP Consultants organise un colloque dédié au secteur-médico social en présence d'experts régionaux et de professionnels à l'Hotel Pullman Toulouse Airport
Contact : consultant2@npc-rh.com
13.05.2014
8h30
Définir les Étapes de votre Investissement aux États-Unis dans le Secteur de l'Aéronautique et de l’Électronique. Séminaire & Rendez-Vous Individuels, organisés par l'ambassade des USA à Toulouse
Contact : CrevelC@state.gov
25.06.2014
18h30
Le Centre des jeunes dirigeants de Toulouse organise au Casino Théâtre Barrière sa soirée annuelle dont le thème est "Si le temps m’était conté"
En savoir plus

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris