Suivez-nous RSS Facebook Twitter

Toulouse, ville pilote du porte-monnaie numérique S-Money

le 11/12/2012 à 16h33 — ObjectifNews.com
BusinessMidi-Pyrénées

Le porte-monnaie numérique S-Money est testé à Toulouse

Développé par la Caisse d'Épargne et la Banque Populaire, l’application smartphone S-Money propose différents services de porte-monnaie numérique pour les consommateurs et les commerçants qui l’utilisent. Testé à Toulouse depuis début septembre, le service doit être commercialisé en février 2013.

S-money fonctionne comme un porte-monnaie, mais sur un smartphone. La seule condition pour l’utiliser est d’avoir au moins 18 ans et de posséder une carte bancaire.
Pour les consommateurs, il permet le paiement en identifiant le commerçant sur son téléphone mobile. Par exemple, pour régler deux cafés dans une brasserie, il suffit de sélectionner parmi une liste de commerçants proposés par le téléphone le nom de la brasserie et de taper le montant du. Le virement se fait automatiquement vers le compte du commerçant.
L’application permet également d’envoyer ou de recevoir de l’argent de ses proches ou tierces personnes, quelle que soit leur banque, pour le remboursement d’un cadeau commun ou le partage d’une note de restaurant par exemple. Il suffit alors de sélectionner le nom de la personne dans le répertoire.
Côté commerçant, les services sont différents : outre le paiement numérique "qui évite d’avoir à recompter sa caisse en fin de journée" selon Jean-Marc Orus, directeur du développement du marché des particuliers de la Caisse d’Épargne en Midi-Pyrénées, "un service de géolocalisation de l’enseigne est proposé, ainsi que du marketing direct". En effet, la même brasserie par exemple peut faire de la publicité pour un happy-hour, relayée par S-Money. Par ailleurs son adresse et ses coordonnées sont indiquées sur le téléphone de l'utilisateur.

Sécurité

"Le porte monnaie électronique est entièrement sécurisé" précise Jean-Marc Orus, "si quelqu’un vous vole votre portable, il n’aura pas accès à votre portefeuille électronique". En effet, un code est demandé deux fois pour accéder aux transactions. Par ailleurs le compte S-Money est séparé du compte bancaire de l’utilisateur.

Commercialisation

Déployé auprès des clients particuliers et professionnels des Banques Populaires et des Caisses d'Épargne de Toulouse (groupe BPCE), Bordeaux, Nantes et Rennes, S-Money est pour le moment au stade de pilote, qui permet de tester et finaliser le service et ses différentes modalités. Une centaine de commerçants du centre-ville toulousain sont équipés de l’application, ainsi que 900 consommateurs. "Le système fonctionne, nous pensons le commercialiser d’ici février 2013" espère Jean-Marc Orus. Jusqu’à fin mars, l’application est gratuite pour les commerçants qui la testent mais sera ensuite payante. "Le prix est en discussion" selon le directeur du développement de la Caisse d’Épargne pour qui il est important de prendre vite des parts de marché sur ce secteur concurrentiel, "nous sommes très en avance sur la concurrence" précise-t-il. Objectif : "être référencé comme leader du secteur".

Sophie Arutunian

©photo DR

Auteur : ML 
Partagez
 
Interview du jour
Le club éco - L'interview du jour
 
Jacques Gascuel,
Freemindtronic
Agenda économique
16.09.2014
9h30
Forum économique de Toulouse organisé par la CCI au Parc des expositions, débats animés par le journaliste économique Emmanuel Kessler
En savoir plus
26.09.2014 "Toulouse à Table". 1re édition de la "fête du bien-vivre". Du 26 au 28 septembre
En savoir plus
13.11.2014 L'Académie de l'air et de l'espace et la 3AF organisent un Colloque International sur le thème "Présent et futur des drones civils" à la DGAC Paris, et en télétransmission vidéo à l'ENAC Toulouse.
En savoir plus

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris