Suivez-nous RSS Facebook Twitter

La SHEM fait l’acquisition d’une cinquième centrale hydroélectrique dans les Pyrénées-Atlantiques

le 17/09/2012 à 18h03 — ObjectifNews.com
BusinessMidi-Pyrénées

La centrale de Barragary dans les Pyrénées orientales

La SHEM, (Société Hydro Electrique du Midi) poursuit sa stratégie de développement et vient de faire l’acquisition de la centrale hydroélectrique de Barragary (Pyrénées -Atlantiques). Dans un contexte difficile pour la société en raison de la pénurie d’eau, la SHEM reste le premier producteur hydro-électrique de grand Sud-Ouest.

La SHEM (Groupe GDF Suez) vient d’acquérir l’usine hydroélectrique de Barragary située sur le cours d’eau du Saison (commune de Chéraute). Il s’agit de la cinquième petite centrale hydraulique acquise par la SHEM depuis 2008 dans le département (avec celles du Moulin de Datto, d’Aste-Béon, d’Arthez-Asson et de Nay). D’une puissance de 390 kW, l’usine de Barragary produit 1,7 million de kilowattheures par an, soit la consommation électrique annuelle de plus de 800 foyers. Pour Serge Clerens, directeur des opérations et du développement de la SHEM, il s’agit de poursuivre le développement de la société, troisième producteur hydroélectrique de France. « Ce développement se fait sous trois formes : le rachat de sites existant, investir sur nos sites et assurer leur pérennité et développer les nouveaux sites non-équipés. »

Sur la centrale de Barragary, la SHEM va investir 400.000 euros pour moderniser le site, optimiser son exploitation et préserver l’environnement. En effet, l’écologie n'est pas seulement une préoccupation, elle se situe au cœur du métier selon Serge Clerens : « préserver l’environnement est essentiel pour la légitimité et la pérennité de l’activité ». Dès 2013, la SHEM lancera donc un programme d’aménagements afin d’améliorer le franchissement de l’ouvrage par les poissons migrateurs (saumons et truites de mer essentiellement).

Pénurie d’eau
2012 ne sera pas à marquer d’une pierre blanche pour la SHEM, qui subit encore la pénurie d’eau. « Même si l’année n’est pas terminée, cela aura des conséquences directes sur notre chiffre d’affaires : moins d’eau, c’est moins de combustible », selon le directeur des opérations qui se refuse pour le moment à donner un chiffre. « L’année a été sèche sur l’ensemble du territoire, nous devons gérer au mieux la ressource en eau. » Pour cela, Serge Clerens s’appuie sur son outil de production. « Nous avons des équipements et du personnels très performants », assure-t-il.

Actuellement la SHEM emploie 270 collaborateurs dans le Sud-Ouest. Elle représente 56 usines et 12 grands barrages, répartis sur la chaîne des Pyrénées, les rivières du Lot et de la Dordogne. Son chiffre d’affaires en 2011 s’élevait à 89 millions d’euros, en hausse de plus de 3% par rapport à 2010.

Sophie Arutunian
©photo SHEM

 

Auteur : ML 
Partagez
 
Interview du jour
Le club éco - L'interview du jour
 
Bruno Sire,
Toulouse 1 Capitole
Agenda économique
24.04.2014
9h30
NP Consultants organise un colloque dédié au secteur-médico social en présence d'experts régionaux et de professionnels à l'Hotel Pullman Toulouse Airport
Contact : consultant2@npc-rh.com
13.05.2014
8h30
Définir les Étapes de votre Investissement aux États-Unis dans le Secteur de l'Aéronautique et de l’Électronique. Séminaire & Rendez-Vous Individuels, organisés par l'ambassade des USA à Toulouse
Contact : CrevelC@state.gov
25.06.2014
18h30
Le Centre des jeunes dirigeants de Toulouse organise au Casino Théâtre Barrière sa soirée annuelle dont le thème est "Si le temps m’était conté"
En savoir plus

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris