Suivez-nous RSS Facebook Twitter

La Région Midi-Pyrénées s'engage pour sauver le Canal du Midi

le 07/05/2013 à 17h19 — ObjectifNews.com
EconomieMidi-Pyrénées

6 millions d'euros seront investis pour tenter de sauver les platanes des berges du Canal du Midi

Martin Malvy souhaite redonner une vie au Canal du Midi. La semaine dernière, il a annoncé l'octroi d'une aide de 324 000 € pour la modernisation et le réaménagement des installations portuaires de « Port Sud », à Ramonville Saint-Agne (31). La Région compte également investir 6M€ pour sauver les platanes qui bordent le Canal.

Le président de la région Midi-Pyrénées a profité de la dernière commission permanente pour faire le point après le Comité de pilotage sur l’avenir du Canal du Midi, qui a réuni il y a quelques jours les collectivités locales concernées et l’État. Une subvention a été décidée pour la modernisation des installations de Ramonville Saint-Agne, classées au patrimoine des monuments historiques. Le programme de travaux prévoit l’augmentation du nombre de places d’accostage et la modernisation des prestations aux usagers autour du port : quai, espaces publics, réseaux secs et humides, bornes de distribution, pontons, tri sélectif des déchets, etc. La capitainerie sera également mise aux normes.

Martin Malvy est aussi revenu sur l'avenir des platanes qui bordent le Canal du Midi. Depuis plusieurs années, ceux-ci sont victimes
d'une épidémie de chancre, maladie provoquée par un champignon
microscopique qui s'attaque exclusivement aux
platanes. Il pénètre au cœur de l’arbre sain, bloque les canaux de sève
et le tue en 2 à 5 ans seulement. Afin de neutraliser les foyers, des
abatages ont déjà eu lieu depuis 2006, avec d'autres mesures
préventives comme la constitution d'un comité d'experts scientifiques.

6 M€ pour sauver les platanes
"Nous savons que la maladie du chancre coloré attaque les platanes du Canal du Midi, a ainsi rappelé le président de la région Midi-Pyrénées. Un plan de sauvetage est donc inévitable pour cet ouvrage inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. L’État a évalué à 220 M€ le coût des opérations à mener. 1/3 de ces investissements serait assuré par l’État, 1/3 par les collectivités locales et 1/3 par le mécénat. Les collectivités locales de Midi-Pyrénées seront appelées à participer au financement de ce plan sur la portion de Canal qui traverse la Région, soit 18% du tracé du Canal. Au total, la Région pourrait ainsi participer à ce sauvetage du Canal à hauteur de 6 M€."

Dans un rapport publié en 2012, Alain Chatillon, sénateur-maire de Revel expose l'importance de ce Canal et notamment celle de ses plantations. L'enjeu des travaux ne concerne pas juste la zone de Ramonville. En tant que patrimoine mondial de l'Unesco, le Canal du Midi est un lieu important du sud de la France. Depuis son classement, le tourisme fluvial y est devenu plus important avec 28% du marché national et 50 à 70% de clientèle étrangère, sans compter 950 bateaux de plaisance privée « à demeure ». 1,5 million de personnes ont emprunté les berges du canal en 2010.

Pauline Frot
© Frédéric Marie

Auteur : ML 
Partagez
 
Interview du jour
Le club éco - L'interview du jour
 
Jacques Gascuel,
Freemindtronic
Agenda économique
16.09.2014
9h30
Forum économique de Toulouse organisé par la CCI au Parc des expositions, débats animés par le journaliste économique Emmanuel Kessler
En savoir plus
13.11.2014 L'Académie de l'air et de l'espace et la 3AF organisent un Colloque International sur le thème "Présent et futur des drones civils" à la DGAC Paris, et en télétransmission vidéo à l'ENAC Toulouse.
En savoir plus
Articles les plus lus

    Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

    Je m'inscris