Suivez-nous RSS Facebook Twitter

À Toulouse, le Medef 31 constate un climat des affaires « morose »

le 11/09/2012 à 11h32 — ObjectifNews.com
EconomieMidi-Pyrénées

Philippe Robardey, président du Medef 31

Le Medef Haute-Garonne tenait hier matin une conférence de presse pour présenter le Top Économique 2013. L’occasion pour son président Philippe Robardey de revenir sur la conjoncture économique régionale. Il évoque le climat morose des affaires et une instabilité juridique nuisible à l’embauche et à l’investissement. La bonne nouvelle vient du secteur de la métallurgie, en pleine expansion.

Sans surprise, en 2011, l’aéronautique et le spatial ont tiré l’industrie locale vers le haut avec un carnet de commande bien garni, mais les disparités sont grandes selon les secteurs. C’est le premier enseignement du discours d’introduction de Philippe Robardey, président du Medef 31. Ainsi, la promotion immobilière et l’investissement locatif sont actuellement en retrait. Le BTP subit la baisse des commandes publiques, les services sont en léger repli et le commerce est dans une situation fragile. Seul le secteur de la métallurgie, porté par l’aéronautique, retrouve des couleurs avec un niveau d’activité élevé. « L’effervescence qui règne dans la filière aéronautique ne doit pas occulter les baisses de régime dans les autres secteurs ni nous aveugler quant à l’avenir », a cependant averti Philippe Robardey.

Métallurgie
« Je n’ai quasiment que des bonnes nouvelles », a déclaré ce matin Robert Vitra, vice-président de l’UIMM en Midi-Pyrénées. En effet, dans une période difficile pour l’industrie au niveau national, Midi-Pyrénées fait figure d’exception avec un niveau d’activité élevé, porté par l’aéronautique et le spatial. « La métallurgie représente 30 % des entreprises industrielles de la région, et plus de 50 % des emplois », selon Robert Vitra. Avec une visibilité sur 4 à 6 ans, les prévisions sont bonnes. Seule ombre au tableau : la difficulté à recruter. 9.000 emplois sont à pourvoir sur les deux ans à venir, 30 % d’ouvriers, 30 % de techniciens et 30 % d’ingénieurs cadres. « L’industrie n’est pas valorisée aux yeux des gens, il est rare qu’un gamin ait envie de devenir chaudronnier » déplore le vice-président de l’UIMM, regrettant qu’« Airbus ait du mal à honorer ses commandes parce-que les sous-traitants sont trop chargés ».

BTP
Changement d’ambiance en ce qui concerne le BTP, qui souffre de la baisse des commandes publiques. Pour Frédéric Carré, PDG de la société Carré SA et membre du Medef 31, si le « cataclysme tant redouté » est une fois de plus reporté, « la menace est cette fois plus proche ». Il pointe les restrictions d’investissements publics, particulièrement des collectivités territoriales « même si la Haute-Garonne est un peu plus épargnée ». Une diminution des ouvrages d’infrastructures qui exerce une tension sur les prix entre PME et grands groupes.

Frédéric Carré redoute également « la disparition pure et simple des aides à l’investissement immobilier ». Sur ce point, il s’est dit rassuré par l’annonce du gouvernement de construire 500 000 logements par an dont 150 000 logements sociaux. Selon lui, le marché des particuliers est également en berne et il voit deux raisons à cela : « le manque de lisibilité des aides fiscales toujours à la merci d'une remise en question, et une plus grande difficulté d’accès au crédit ».

Services

C’est moins dramatique du côté des services, même si Alain Rabary, membre du Medef 31 et de la chambre de commerce, parle de « changement » par rapport à 2010-2011. « Nous avons eu deux années de croissance, tant en termes d’activité que d’effectif. Pour la première fois, en 2012, les services sont en léger repli. L’état d’esprit des entrepreneurs est passé de morose à dégradé depuis le 1er trimestre. » On note tout de même des disparités selon les différents secteurs de services. Les plus touchés sont la publicité, les transports, la réparation automobile et les services administratifs. L’ingénierie et l’analyse technique ainsi que l’informatique et l’édition se portent plutôt bien. Alain Rabary a également évoqué des problèmes d’embauches dans certaines branches (« nous ne recevons pas de CV »), mais espère une orientation de l’activité positive pour la fin de l’année. « Il nous reste 3 mois et demi pour nous refaire. »

Commerce

« 2011 a été marquée par la baisse de la consommation des ménages, l’augmentation du commerce en ligne et la fin de la prime à la casse », a expliqué Gregory Lalau, membre du comité directeur du Medef et président de la société Bastide Manutention. Malgré une année difficile, il estime que le commerce midi-pyrénéen s’en est « plutôt bien sorti » et parle d’une année fragile pour 2012. « Le climat des affaires poursuit sa lente érosion », assure-t-il.

Grégory Lalau a évoqué une croissance faible attendue dans la grande distribution avec une diminution du panier moyen, une situation pire encore dans le secteur automobile et l’ameublement. « Après un 1er trimestre acceptable, on connaît une très grosse dégradation depuis avril. » Philippe Robardey a précisé que deux majors du e-commerce maismoinscher.com dans le Tarn et Club Privé, à Auterive, ont été placées en liquidation judiciaire.

Entreprises phares

Le président du Medef 31 a tenu à mettre en valeur les entreprises très performantes de la région et l'évolution de leur chiffre d'affaire entre 2010 et 2011.
Parmi elles, on trouve notamment :
-    Lyra Network (transport des transactions monétiques et plateforme de paiement sur internet) dont le CA est passé de 38 500 K€ à 45 200 K€.
-    Magellium (PME du spatial, traitement d’images) dont le CA est passé de 9 723 K€ à 16 500 K€.
-    Menguy’s (graines d’apéritifs et olives) dont le CA est passé de 272 000€ à 131 000€ en un an.
-    Maf Agrobotic (conception de machine pour calibrer les légumes) dont le CA est passé de 91 500 K€ à 110 500 K€.
-    Meas (capteurs d’humidité et de pression) dont le CA ets passé de 27 000 à 42 000 K€.
-    Mécamidi (centrales hydrauliques) dont le CA est à 20 000K€ contre 8 000 l’exercice précédent.

Sophie Arutunian

©photo Rémi Benoit

Auteur : ML 
Partagez
 
Interview du jour
Le club éco - L'interview du jour
 
Jacques Gascuel,
Freemindtronic
Agenda économique
16.09.2014
9h30
Forum économique de Toulouse organisé par la CCI au Parc des expositions, débats animés par le journaliste économique Emmanuel Kessler
En savoir plus
13.11.2014 L'Académie de l'air et de l'espace et la 3AF organisent un Colloque International sur le thème "Présent et futur des drones civils" à la DGAC Paris, et en télétransmission vidéo à l'ENAC Toulouse.
En savoir plus

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris