Suivez-nous RSS Facebook Twitter

Cahors, "la belle endormie" se réveille

le 05/10/2012 à 16h54 — ObjectifNews.com
EconomieMidi-Pyrénées

Cahors se débarrasse de son image de «belle endormie»

Rénovation du centre-ville historique, limitation de la voiture au centre-ville, écoquartier... Avec plusieurs projets innovants, Cahors, la préfecture du Lot, se débarrasse de son image de «belle endormie». Elle change son mode de communication et cherche à se développer.

"J'exprime aujourd'hui notre ambition de jouer un rôle moteur dans l'aire métropolitaine dont Toulouse est la locomotive", affirme Jean-Marc Vayssouze-Faure, maire de Cahors et président du Grand Cahors. Une volonté qui transparaît dans les nombreuses opérations menées par la municipalité.

Des aménagements pour tous
Au cœur de cette démarche, la ville souhaite faire de l'habitat un projet essentiel. Riche d’un centre historique, Cahors entame une politique de "reconquête de l’espace urbain" via une OPAH (Opération programmée pour l'amélioration de l'habitat) orientée vers le développement durable et la performance énergétique des bâtiments anciens. En effet, la cité médiévale compte 500 logements insalubres et 600 vacants. Une "opération façade" visant à la réhabilitation des immeubles du centre-ville a également été mise en place, projet qui devrait aboutir fin 2014.

Par ailleurs, 60% de la population cadurcienne a droit aux logements sociaux, pour seulement 22% d'habitats à loyer modéré à disposition. Le Grand Cahors projette la construction de 2.000 logements sociaux par an jusqu'à 2014 pour atteindre les 25% règlementaires. Toujours dans cette démarche de développement durable, un éco-quartier verra le jour prochainement avec des lots "destinés à des jeunes ménages", à partir de 23.000€.

Au-delà de l'habitat, la ville a d'autres projets visant à préserver au mieux le cadre historique et l'environnement. Cahors met ainsi l'accent sur les modes de déplacements doux. Des aménagements cyclables, des garages à vélo, l'installation récente d'une aire de covoiturage sur la route de Toulouse, l'abonnement de bus à 1€ pour les étudiants sont autant d'alternatives à la voiture. D'autre part, Cahors souffre d'un vieillissement de la population avec 54% de plus de 40 ans, et fait son maximum pour attirer les jeunes ménages actifs avec de jeunes enfants. La ville se félicite donc de pouvoir accueillir 71 enfants sur 100 en crèche lorsque la moyenne nationale est de 36 places, et entreprend des travaux de modernisation de trois groupes scolaires du Grand Cahors.

Une aire d'attractivité régionale
"Nous avons la volonté de faire découvrir Cahors", affirme le maire. Riche d'un grand patrimoine touristique, Grand site de Midi-Pyrénées, Cahors souhaite mettre en valeur ses atouts. La fréquentation touristique du Grand Cahors (près de 113.000 visiteurs depuis janvier) a connu une augmentation de 25% en juillet dernier. La Villa Cahors Malbec, qui réunit l'Office du tourisme et un espace de dégustation afin de développer l'œnotourisme, est un facteur d'attractivité touristique supplémentaire avec 25.000 visiteurs aux mois de juillet-aout 2012.

"Nous avons fait le choix d'une culture ouverte au monde et au plus grand nombre", ajoute Jean-Marc Vayssouze-Faure. En effet, avec 3 festivals cet été, accueillant 20.000 spectateurs, 35 spectacles prévus pour la saison 2012-2013 et la récente acquisition de 16 œuvres de l'artiste Henri Martin, le Grand Cahors met tout en œuvre pour crédibiliser ses ambitions, et devenir une aire d'attractivité régionale. Preuve de cette volonté, l'enseignement supérieur s'implante également à Cahors. Avec deux masters «Patrimoine et Métiers de l'art» depuis 2011, et la création d'une école d'audioprothésistes pour 2013, Cahors souhaite attirer les jeunes populations.

Le commerce est lui aussi en évolution, avec le développement récent de la zone d'activité de Cahors-Sud. À 50 minutes de Toulouse, elle est passée de 180 à 600 salariés depuis 3 ans. Cette zone dispose également d'un des plus grands potentiels fonciers de Midi-Pyrénées, et devrait accueillir prochainement une grande chaine d'hôtels internationaux. De quoi poursuivre son développement.

Mélanie Jorrion
© Rémi Benoit

Auteur : ML 
Partagez
 
Interview du jour
Le club éco - L'interview du jour
 
Gérard Vidal,
président de la fédération régionale des buralistes de Midi-Pyrénées
Agenda économique
11.09.2014
8h30
Journée sur le thème du management et du bien-être au travail, à la CCI de Toulouse
En savoir plus
16.09.2014
9h30
Forum économique de Toulouse organisé par la CCI au Parc des expositions, débats animés par le journaliste économique Emmanuel Kessler
En savoir plus
26.09.2014 "Toulouse à Table". 1re édition de la "fête du bien-vivre". Du 26 au 28 septembre
En savoir plus
13.11.2014 L'Académie de l'air et de l'espace et la 3AF organisent un Colloque International sur le thème "Présent et futur des drones civils" à la DGAC Paris, et en télétransmission vidéo à l'ENAC Toulouse.
En savoir plus

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris