Suivez-nous RSS Facebook Twitter

Pierre Cohen, pessimiste sur l’avenir de Sanofi à Toulouse, parle de "patrons voyous"

le 21/09/2012 à 17h50 — ObjectifNews.com
EconomieMidi-Pyrénées

Pierre Cohen, président de Toulouse Métropole

Le président de Toulouse Métropole a donné une conférence de presse de rentrée ce jeudi 20 septembre. Après s’être exprimé longuement sur le  « cas Sanofi » pour lequel il n’a « pas d’illusions », Pierre Cohen a évoqué plusieurs thèmes, de la question des roms, aux caricatures de Mahomet en passant par les attaques de Jean-Luc Moudenc concernant le recensement des Toulousains. Enfin, la création de la future Agence de Développement Économique est annoncée pour le 11 octobre prochain.

Une heure avant de recevoir les salariés toulousains de Sanofi, Pierre Cohen avouait ce matin que l’ « on s’achemine vers des annonces qui ne présagent rien de positif ». Le maire de Toulouse a reconnu ne pas avoir plus d’informations sur le sort du site de recherche de Sanofi à l’Oncopole mais a répété  qu’ « au milieu des différents plans sociaux en cours en ce moment, celui-là est symbolique de ce qui est inacceptable ». Pierre Cohen a rappelé les 6 milliards d’euros de bénéfices du groupe et les 180 M€ de crédit d’impôts dont il a bénéficié. Selon lui c’est une « énormité » de la part de la direction d’affirmer que l’écosystème n’est pas favorable au développement du site «  alors qu’avant la catastrophe AZF, Sanofi était coincé entre une usine chimique et des vendeurs de literie ».  Pour l’élu, Sanofi bénéficie à Toulouse d’investissements publics et privés, d’une pépinière d’entreprises, et « de l'une des plus performantes chimiothèques d’Europe ».

Pierre Cohen doit rencontrer samedi Arnaud Montebourg. Il a affirmé attendre du ministre du Redressement productif de la « fermeté » à l’égard de « patrons voyous ». Sur une éventuelle loi interdisant les licenciements boursiers, Pierre Cohen affirme qu’il ne fera jamais partie des gens qui veulent interdire tous les licenciements, mais qu’il serait en faveur d'une loi qui interdirait aux entreprises qui font des bénéfices de se séparer de leur personnel, «  loi Sanofi serait un bon nom de loi » propose-t-il.

Le président de Toulouse Métropole estime par ailleurs que l’Oncopole n’est pas menacé par l’éventuel départ de Sanofi, le site étant largement porté par les Laboratoires Pierre Fabre.

Aujourd’hui encore, comme chaque jeudi depuis début juillet, 300 salariés de Sanofi ont manifesté à Toulouse pour défendre les 650 postes menacés sur l’Oncopole.

Agence de développement économique

La future Agence de développement économique de Toulouse Métropole sera votée le 11 octobre prochain lors du prochain conseil communautaire. Interrogé sur la question, Pierre Cohen a indiqué que les missions de cette agence ne seront pas la valorisation du territoire, mais de faire venir des entreprises extérieures et dénicher sur place les talents et les marchés de niche. Il a évoqué le secteur de l’animation, très dynamique en Midi-Pyrénées et révélé par le Cartoon Forum la semaine dernière, mais également l’économie sociale et solidaire, la dépendance, l’énergie. « Il ne s’agit pas de faire doublon avec ce qui existe déjà. Midi-Pyrénées Expansion fait très bien son travail » a précisé Pierre Cohen. Cette agence de développement, au statut d’association, sera créée avec la CCI de Toulouse qui aura 30% des voix. Elle sera dirigée par Eric Tardieu, actuel directeur général adjoint de Toulouse Métropole, chargé de l’économie. Son budget n’est pas encore finalisé.

La réponse à Jean-Luc Moudenc

Attaqué en début de semaine par le député UMP Jean-Luc Moudenc sur une question de recensement, (lire notre article: A Toulouse, Jean-Luc Moudenc effectue sa rentrée politique et épingle Pierre Cohen), Pierre Cohen a dit qu’il ne souhaitait pas répondre. Mais il a tout de même répondu et affirme avoir envoyé une lettre à son adversaire politique pour lui rendre compte de la crédibilité et de l’efficacité du recensement qui a été effectué en 2009 auprès des Toulousains. Concernant le chiffre avancé par Jean-Luc Moudenc de 5 millions d’euros d’aides de l’Etat perdus chaque année, Pierre Cohen estime qu’il est “tiré par les cheveux”. En revanche, le maire de Toulouse s’interroge lui aussi sur le résultat de ce recensement “qui montre une plus faible croissance démographique que ce que l’on croyait”.

Logement social

Le président de Toulouse Métropole est revenu sur la construction de logements sociaux (le gouvernement souhaite faire passer le taux de logements sociaux de 20 à 25 % dans les communes de plus de 3 500 habitants) et a évoqué les parcelles cessibles par l’Etat pour construire du logement social. Les discussions seraient très avancées pour le site de La Grave selon Pierre Cohen. En ce qui concerne le CEAT ( centre d’essais aéronautiques de Toulouse, proche du quartier Matabiau), l’objectif à terme serait d’y construire 30% de logements sociaux . En revanche, pas de projet de logement social pour l'ex-prison Saint-Michel qui pourrait accueillir l'école de commerce.

Caricatures de Mahomet

“Est-il utile de jeter de l’huile sur le feu?” s’interroge Pierre Cohen au sujet de Charlie Hebdo qui a publié cette semaine des caricatures de Mahomet, provoquant des réactions “surdimensionnées et inacceptables quand elles s’ attaquent aux ambassades de France” selon lui. Pierre Cohen se refuse à porter un jugement sur le journal satirique mais se demande à qui profite la polémique.

Les Roms

Interrogé sur la question des Roms, Pierre Cohen a reconnu qu’ « on ne peut pas laisser s’installer des habitations qui incrustent la notion de bidonville ». Il se dit favorable à une délocalisation de ces familles à condition que des solutions pérennes aient été trouvées au préalable pour les reloger, mais là encore le maire de Toulouse «  ne se fait pas d’illusions ».

Sophie Arutunian

©photo Rémi Benoit

Auteur : ML 
Partagez
 
Interview du jour
Le club éco - L'interview du jour
 
Jacques Gascuel,
Freemindtronic
Agenda économique
16.09.2014
9h30
Forum économique de Toulouse organisé par la CCI au Parc des expositions, débats animés par le journaliste économique Emmanuel Kessler
En savoir plus
26.09.2014 "Toulouse à Table". 1re édition de la "fête du bien-vivre". Du 26 au 28 septembre
En savoir plus
13.11.2014 L'Académie de l'air et de l'espace et la 3AF organisent un Colloque International sur le thème "Présent et futur des drones civils" à la DGAC Paris, et en télétransmission vidéo à l'ENAC Toulouse.
En savoir plus

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris