Suivez-nous RSS Facebook Twitter

Vinovalie, producteur du Rosé Piscine, véritable succès commercial de l'été, double son chiffre d’affaires à l’export

le 10/09/2012 à 16h28 — ObjectifNews.com
EconomieMidi-Pyrénées

Jacques Tranier, directeur général de Vinovalie

Avec la chute des ventes de vin et les faibles récoltes annoncées cette année, le secteur viticole connaît quelques difficultés. Pourtant, Vinovalie, regroupement de quatre caves coopératives (Técou, Rabastens, Fronton et Côtes d'Olt), a doublé son chiffre d'affaires à l'export depuis ses débuts en 2006. En misant sur l’international et l'innovation, l'entreprise tire son épingle du jeu et l'année à venir réserve encore des surprises, selon son directeur général Jacques Tranier. Interview.

Après la production de vins sucrés et colorés, qu'allez-vous proposer comme innovation ?
Le changement se situera sûrement autour d'une molécule. En effet, nous avons postulé au programme "Épicure", initié par le Conseil régional. En collaboration avec un laboratoire de Génie chimique toulousain et l’Institut français du vin, nous travaillons sur une molécule qui appartient à la famille des aurasperones.  Issue de la peau du raisin, elle a des caractéristiques antioxydantes, qui permettraient de lutter par exemple contre l'oxydation du vin. Nous pourrions aussi l'utiliser pour l'agroalimentaire et développer une filière « Vinovalie Santé ». Mais avant que les travaux commencent, il faut que notre projet soit retenu !

Côté vin, est-ce que l'on va pouvoir déguster de nouveaux cépages ?
Le lancement d'un vin haut de gamme est à l'étude. Cette cuvée servira le nom d'une grande marque de prêt-à-porter internationale, très connue pour le nom de son créateur. Mais je ne vous en dirai pas plus, c'est encore secret.

Depuis votre création en 2006, vous avez doublé votre chiffre d'affaires à l'export. À quoi le devez-vous ?
Nous investissons au Canada, en Chine, en Angleterre et démarrons la publicité aux États-Unis. Nos ventes sont également en progression au Pays-Bas et au Luxembourg. Ces différents pays représentent 80 % de notre marché à l'international. Cela fonctionne car Vinovalie se met en phase avec les attentes de ces nouveaux amateurs de vin. Avec le programme Vinnéo, nous avons réalisé un véritable travail de recherche autour du sensoriel. Nous faisons appel à notre imagination pour être en avance sur notre temps. Notre mission, c'est d'être la locomotive de notre territoire. Grâce à ce dynamisme, notre chiffre d'affaires à l'export est passé d'un peu plus de 2 M€ à 4,8 M€. L'objectif est d'arriver petit à petit aux 10 M€ de CA.

Comment ?
Nous surfons sur les nouvelles envies des consommateurs. Le « Rosé piscine » et le « Ginger rosé » ont fait un tabac cette année (depuis juin, plus de 20 000 bouteilles vendues). La modernisation a bien fonctionné, et il faut continuer d'innover. Parallèlement, les vins haut de gamme d’appellation d'origine ou possédant l'IGT (Indication géographique typique) séduisent beaucoup, et notamment l'« Astrolabe ».

Comment s'annoncent les vendanges 2012 ?
La récolte est plus faible que l'an passé, 220 000 hectolitres, alors qu'en 2011 elle a dépassé les 300 000 hl. Il va falloir rationaliser le marché, et le chiffre d'affaire va en pâtir. Surtout que cette année, nous avons déjà pioché dans les stocks, donc nous ne pourrons pas satisfaire toute la demande. Quant aux prix, personne ne sait s'ils vont fluctuer mais les cours du vin européen vont nécessairement augmenter. Les trois plus gros producteurs que sont la France, l'Espagne et l'Italie font tous face à de minces récoltes.                                 

Propos recueillis par Sandra Cazenave
© photo Rémi Benoit

Auteur : ML 
Partagez
 
Interview du jour
Le club éco - L'interview du jour
 
Jacques Gascuel,
Freemindtronic
Agenda économique
16.09.2014
9h30
Forum économique de Toulouse organisé par la CCI au Parc des expositions, débats animés par le journaliste économique Emmanuel Kessler
En savoir plus
13.11.2014 L'Académie de l'air et de l'espace et la 3AF organisent un Colloque International sur le thème "Présent et futur des drones civils" à la DGAC Paris, et en télétransmission vidéo à l'ENAC Toulouse.
En savoir plus

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris