Suivez-nous RSS Facebook Twitter

Patrick Saint-Agne : « Ma priorité sera de travailler à la mise en place de ce nouveau PLU »

le 23/10/2012 à 18h10 — ObjectifNews.com
Immobilier

Patrick St Agne, président de la FPI (Fédération des promoteurs immobiliers)

Une semaine après la fermeture du Salon de l'immobilier, les promoteurs ont fait leurs comptes : une fréquentation en baisse de 10 % en moyenne sur leurs stands mais un nombre de ventes qui reste stable. Discussions sur le futur PLU, réflexions sur les coûts de construction et dialogue engagé avec le Mûretain et le Sicoval... Patrick Saint-Agne, le président de la FPI (Fédération des promoteurs immobiliers), détaille ses projets.

Quel bilan tirez-vous du dernier salon de l'immobilier, le rebond attendu pour la fin de l’année s’y est-il fait sentir ?
Non, pas de signe de rebond pour l’instant. Les promoteurs ont constaté globalement une baisse de 10 % du nombre de contacts établis mais le nombre d’affaires finalement signées est resté stable. Sur ce salon, les investisseurs n’ont représenté que 40 % des contacts, ils venaient clairement chercher du Scellier, tandis que 60 % étaient plutôt des clients de la résidence principale. Comme souvent en temps de crise, les acheteurs donnent la prime au centre-ville et à des emplacements de choix en première couronne : St Orens, Tournefeuille... Cependant, il est encore trop tôt pour dire qu'il s'agit d'un mauvais salon. Les retombées se poursuivront jusqu’à la fin de l’année.

Quels seront vos axes prioritaires à la tête de la FPI de Midi-Pyrénées ?
Ma priorité sera de travailler avec la communauté urbaine et la ville de Toulouse, en particulier sur la mise en place du nouveau PLU. Le document sera mis en consultation publique à la fin de l’année, mais nous avons d’ores et déjà mis en place plusieurs commissions dédiées à la qualité environnementale, à la densité et aux OAT, au sein de la FPI. Nous sommes en train d’examiner les dispositions de ce nouveau PLU et commencerons à faire des propositions à partir du mois de décembre prochain. Je veux aussi plus globalement porter la réflexion sur la façon de construire. Des discussions sont déjà engagées sur le sujet avec OPPIDEA.

De quoi s’agit-il ?
Sur ce point, nous sommes dans la ligne de la fédération nationale qui souhaite demander une pause au gouvernement sur toutes les normes de construction qui impactent largement le coût des logements neufs. En dix ans, le coût de la construction a doublé et il peut représenter jusqu’à 60% de notre coût de revient. Nous souhaitons donc travailler là-dessus avec l’aménageur OPPIDEA qui s’est engagé dans l’accession à prix maîtrisés. Enfin, je souhaiterais que notre fédération régionale se repositionne dans le paysage toulousain ; en effet la majorité des ZAC sont réalisées en ce moment sur le territoire toulousain. Or, je pense que des ZAC pourraient aussi être réalisées par d’autres communes, et dans d’autres agglomérations sur les territoires du Mûretain et du Sicoval notamment.

Propos recueillis par Béatrice Girard

Auteur : ML 
Partagez
 
Dernière minute Immobilier
  • Icade. — Le promoteur vient d’inaugurer la résidence "Mémoires des Roses". Un programme mixte de 126 logements libres et 35 logements sociaux situé en bas de la Côte Pavée, à Toulouse. Ce programme avait remporté une Pyramide d’argent régionale en 2013 pour ses performances environnementales.
  • Architecture. — Le conseil national de l’ordre des architectes lance ses premières universités d’été. Le thème retenu est "Fabrique de la ville : le logement en question". Ainsi, jusqu’au 15 octobre, le site universites-architecture.org collectera les contributions de chacun. Le débat sera clôturé par un colloque le 16 octobre, à Marseille.
  • Foncia. — Le réseau facilite l’accès à la location en proposant à ses clients, depuis le 2 juin dernier, une offre de paiement en 3 fois sans frais, pour régler le dépôt de garantie et les honoraires de location.
Interview Immobilier
Le club éco - L'interview du jour
 
Maxime Thomas,
Acte 2 Paysage

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris