Suivez-nous RSS Facebook Twitter

L'immobilier haut de gamme se vend toujours bien

le 17/08/2012 à 09h51 — ObjectifNews.com
Immobilier

Le quartier Saint-Étienne depuis le toit du Grand Hôtel

Point de crise dans l’immobilier de luxe ! À Toulouse et dans les départements voisins, l’activité reste soutenue et les prix moyens de vente sont stables.

2011 aura été un bon cru dans l’immobilier haut de gamme. À Toulouse, le bien le plus convoité est la maison de ville ou l’appartement avec terrasse et garage à proximité de la cathédrale Saint-Etienne… « Nous n’avons pas noté d’augmentation flagrante des prix sur ce créneau particulier de l’immobilier urbain de prestige », observe Anne de la Sauzay, du groupe Mercure. « Le prix moyen est de 3 500 €/m2 avec des ventes constatées autour de 760 000 €. C’est très raisonnable et s’explique sans doute car il nous manque du vrai haut de gamme à Toulouse. »
 
Une stabilité qui tranche avec l’importante augmentation du volume de transactions enregistrée entre 2010 et 2011 par le groupe : de l’ordre de + 60 % !
Mercure qui est leader du secteur dans la région Midi-Pyrénées, a ainsi vu son chiffre d’affaires augmenter de 20 %.  La cote des quartiers, elle, ne bouge pas. Parmi les plus prisés, on cite toujours le Capitole, le Grand Rond, les Chalets, la Côte Pavée et Saint-Aubin.

Le marché des châteaux et des belles demeures semble quant à lui revenu à la raison. « L’heure n’est plus aux surenchères même si la demande est réelle aussi bien de la part de français que d’étrangers. Les acquéreurs auscultent le marché, et n’achètent plus à n’importe quel prix. Les ventes au-dessus du million d’euros restent marginales », analyse Thierry de la Sauzay, spécialiste de ce secteur.  

Béatrice Girard

En photo : le quartier Saint-Étienne depuis le toit du Grand Hôtel (© Rémi Benoit)

Auteur : ML 
Partagez
 
Dernière minute Immobilier
  • Habitat Toulouse — Le bailleur vient d’obtenir le label promotelec rénovation énergétique, niveau BBC effinergie rénovation pour les travaux réalisés dans les 174 logements de la cité Madrid. Cette réhabilitation a permis une baisse de 70 % de la consommation d’énergie.
  • Syndic — Les dirigeants de l’Association des responsables de copropriétés (ARC) alertent les propriétaires sur de possibles augmentations de 20 % des honoraires par certains syndics. Des hausses imputables à la loi Alur et qui, selon l’association, pourraient être appliquées avant même la sortie de certains décrets d’application.
  • Loyers.  — Le baromètre Sofinco réalisé par Opinion Way révèle ce mois-ci que les Français consacrent en moyenne 614 € / mois à leur loyer hors charges et / ou à leur remboursement d’emprunt. Un montant qui s’élève à 706 euros pour les propriétaires. 43 % des locataires et 19 % des propriétaires déclarent rencontrer des difficultés pour faire face au coût de leur logement.
Interview Immobilier
Le club éco - L'interview du jour
 
Maxime Thomas,
Acte 2 Paysage

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris