Suivez-nous RSS Facebook Twitter

Location : les propriétaires misent sur les meublés et les courtes durées

le 03/07/2012 à 17h49 — ObjectifNews.com
Immobilier

A Toulouse, l’offre est débordante sur le marché de la location. Une bonne nouvelle pour les locataires mais un casse-tête pour certains propriétaires qui misent désormais sur la location meublée haut de gamme ou de courte durée pour éviter la vacance locative.

Après avoir régulièrement investi leurs économies dans la pierre et misé sur de petites surfaces à louer, certains propriétaires immobiliers ont aujourd’hui de nombreuses difficultés à louer leur bien… En effet le marché de la location déborde : entre neuf et ancien, les locataires n’ont que l’embarras du choix…

« Aujourd’hui à Rangueil par exemple, les studios de 20 m2 ont du mal à trouver preneur car les locataires, étudiants compris, préfèrent dépenser un peu plus pour louer 30 m2 », observe Stéphanie Consul de l’agence Primo Immobilier. Dans ce contexte, ce sont les logements les plus vétustes et les moins entretenus qui sont pénalisés. D’autres ont trouvé la parade et se tournent vers la location meublée haut de gamme pour des courtes ou des moyennes durées avec des baux d’un an ou moins.

« Cette solution nécessite un investissement plus important pour le propriétaire mais il permet de louer environ 20 % plus cher qu’un appartement vide, surtout si l’emplacement est recherché », indique Gilles Caminade de l’agence Action Immobilier. Ainsi un T3 de 60 m2, meublé en haut de gamme et bien situé au centre-ville, se loue 800 € hors charges et 950 € hors charges pour un T4 de 75 m2.

Parmi ceux qui choisissent de rester dans le marché traditionnel, certains font le choix de baisser les loyers à la relocation pour éviter la vacance. D’ailleurs, selon les dernières données de l’observatoire Clameur, les loyers moyens auraient baissé de 2,7 % à Toulouse entre 2011 et 2012. Ils s’affichent aujourd’hui à 11 €/m2.

Béatrice Girard

Auteur : olaviale 
Partagez
 
Dernière minute Immobilier
  • Des ruches à Empalot — Habitat Toulouse, engagé dans une démarche de développement durable, participe à la réimplantation d’abeilles en zone urbaine. Le bailleur a ainsi installé trois ruches accueillant 150 000 abeilles sur le toit de la résidence André Daste à Empalot.
  • Sciences-Po — C’est sur le parking de la cité administrative que s’installera provisoirement Sciences-Po à compter de la rentrée 2016. Le projet du Quai Saint-Pierre a été définitivement abandonné cet été suite à l’avis défavorable émis par Jean-Luc Moudenc.
  • Grand prix de l’Urbanisme 2014 — L’architecte Frédéric Bonnet (agence Obras) vient de recevoir le grand prix de l’urbanisme 2014. Il est engagé notamment dans la création de l’écoquartier Monges Croix du Sud et dans le renouvellement urbain du quartier des Izards à Toulouse.
Interview Immobilier
Le club éco - L'interview du jour
 
Maxime Thomas,
Acte 2 Paysage

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris