Suivez-nous RSS Facebook Twitter

Marché ancien à Toulouse : l’activité chute mais les prix se maintiennent au 1er semestre

le 10/07/2012 à 17h45 — ObjectifNews.com
Immobilier

Le marché immobilier toulousain tourne au ralenti

Le marché de l'ancien à Toulouse marque une pause avec un volume d’activité en forte baisse, des acheteurs moins nombreux mais des prix qui restent stables.

Après une année 2011 tonitruante, le marché immobilier toulousain tourne aujourd’hui au ralenti. « Nous sommes dans un petit marché de proximité, mais nous enregistrons dans notre profession une baisse du volume d’activité de 15 % depuis le début de l’année », indique Philippe Pailhès, expert immobilier à la chambre des notaires. Sur le terrain plusieurs agents immobiliers du centre-ville parlent même de -30 à -50 % d’activité… 

Dans ce contexte pourtant les prix se maintiennent, notamment grâce à des taux historiquement bas : 3,50 % en moyenne sur 20 ans. L’observatoire de la Fnaim de Haute-Garonne indique ainsi un prix moyen à 2 764 €/m2 dans les appartements anciens, tous quartiers confondus, à Toulouse. « C’est équivalent aux prix de 2011 », indique Emmanuelle Lassalle-Michel, présidente de la Fnaim 31. 

Le marché continue d’avancer à plusieurs vitesses. Le centre-ville tire toujours son épingle du jeu avec de fréquentes mutations entre 4 000 à 5 000 €/m2, tandis que les villes de la périphérie sont dans des situations bien plus délicates. Les plus pénalisés restant les primo-accédants et les petits budgets, le plus souvent contraints de passer leur tour ou de revoir leurs envies à la baisse. « Beaucoup ont renoncé à la maison de leurs rêves, ils se contentent d’acheter un appartement à 150 000 € qu’ils revendront, » observe Nicolas Puglièse à la CAFPI.

Béatrice Girard

Photo © Rémi Benoit
Auteur : olaviale 
Partagez
 
Dernière minute Immobilier
  • Habitat Toulouse — Le bailleur vient d’obtenir le label promotelec rénovation énergétique, niveau BBC effinergie rénovation pour les travaux réalisés dans les 174 logements de la cité Madrid. Cette réhabilitation a permis une baisse de 70 % de la consommation d’énergie.
  • Syndic — Les dirigeants de l’Association des responsables de copropriétés (ARC) alertent les propriétaires sur de possibles augmentations de 20 % des honoraires par certains syndics. Des hausses imputables à la loi Alur et qui, selon l’association, pourraient être appliquées avant même la sortie de certains décrets d’application.
  • Loyers.  — Le baromètre Sofinco réalisé par Opinion Way révèle ce mois-ci que les Français consacrent en moyenne 614 € / mois à leur loyer hors charges et / ou à leur remboursement d’emprunt. Un montant qui s’élève à 706 euros pour les propriétaires. 43 % des locataires et 19 % des propriétaires déclarent rencontrer des difficultés pour faire face au coût de leur logement.
Interview Immobilier
Le club éco - L'interview du jour
 
Maxime Thomas,
Acte 2 Paysage

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris