Suivez-nous RSS Facebook Twitter

Le pôle de compétitivité Agrimip Sud-Ouest Innovation deux fois distingué cet été

le 11/09/2012 à 11h32 — ObjectifNews.com
InnovationMidi-Pyrénées

De g. à d. : Hervé Ossart (président de l'IDEI Toulouse), Cédric Cabanes (président d'Agronutrition), Daniel Segond (président du directoire du groupe RAGT), Alain Chatillon (président d'Agrimip), Bernard Raynaud (vice-président conseil régional Midi-Pyrénées), Hubert de Rochambeau (président de l'INRA Bordeaux), Patrick Roché (directeur d'Agrimip)

Avec deux distinctions obtenues cet été au niveau national et international, Agrimip Sud-Ouest Innovation aborde la rentrée sous de bons auspices. Comptant aujourd’hui 262 adhérents, le pôle de compétitivité souhaite atteindre les 300 d’ici fin décembre. Alain Chatillon, président d’Agrimip et sénateur maire de Revel (31), et son équipe, ont fait le point sur cette rentrée hier à Toulouse.

« Personne n’aurait parié sur Agrimip lors de sa création en 2007. Il existait déjà un pôle de compétitivité aéronautique et cancer-bio santé, mais aujourd’hui nous faisons partie des premiers pôles de compétitivité français », se félicite Alain Chatillon, président d’Agrimip Sud-Ouest Innovation. En effet, suite à une évaluation individuelle commanditée par l’État et publiée en juillet 2012, le pôle de compétitivité destiné au PME et ETI de l’agroalimentaire a été classé parmi les 20 pôles « très performants » sur un total de 71.

Satisfaction également à l’échelle européenne puisque qu’Agrimip a reçu une médaille de bronze suite au benchmarking réalisé par l’ESCA (European Secretariat for Cluster Analysis) : une institution qui soutient et conseille les décideurs politiques et les managers en matière de développement. Objectif : la médaille d’or !

Optimisme
Labellisé en 2007, Agrimip fédère depuis mars dernier les régions Midi-Pyrénées et Aquitaine. Aujourd’hui le pôle de compétitivité représente 262 adhérents (300 espérés d’ici la fin de l’année), 224 projets labellisés, 61,4 M€ de subventions publiques obtenues et un budget de fonctionnement prévisionnel de 1,2 M€ en 2012. Sa mission est de fédérer les acteurs du secteur agricole et agroindustriel (PME-ETI innovantes, exploitants agricoles, grands groupes, établissements de formation et de recherche etc.)

« Avec les temps qui courent, il est grand temps de s’occuper d’économie et le secteur agroalimentaire est très porteur » a déclaré Alain Chatillon, qui se veut confiant. Le président d’Agrimip envisage un développement européen, voire mondial « comme Aerospace Valley ». Patrice Roché, le directeur d’Agrimip est également optimiste. « Avec bientôt 9 milliards d’être humains sur la planète, le domaine de l’agriculture est de plus en plus essentiel. Le Sud-Ouest est une terre bénie, nous avons de l’eau. Nous pouvons être un véritable acteur du redressement productif à condition que l’environnement politique nous soutienne. » Alain Chatillon a tenu à ce propos à remercier les régions Midi-Pyrénées et Aquitaine (sollicitées à hauteur de 100 000 €/an), l’agglomération toulousaine, et le Sicoval pour leur soutien.

Les clés du succès
Le succès du pôle de compétitivité serait dû à son originalité selon Daniel Segond, président du directoire du groupe RAGT à Rodez (spécialisé dans la création de variété de semences). Il met en avant le concept d’agrochaîne. «  C’est la vraie spécificité d'Agrimip Sud-Ouest Innovation, le moteur du pôle. En articulant tous les maillons depuis le marché, les besoins du consommateur jusqu’à la production d'une agroressource en passant par l'ingénierie des produits finis, les agrochaînes permettent aux acteurs du marché d'innover et de développer leur compétitivité en anticipant les attentes globales des consommateurs/citoyens. »

Deuxième spécificité : la zone de compétence s’étale sur deux régions. « C’est vaste mais c’est le maillage du territoire qui est important », poursuit Daniel Segond qui évoque également les clubs innovation, domaine dans lequel « nous sommes précurseurs », assure-t-il. Parmi ces clubs de l’innovation (sorte de brainstorming), Patrick Roché a notamment évoqué celui portant le doux nom de Terre des Étoiles « qui a permis de mettre en place une plateforme d’aide à la décision des agriculteurs grâce à l’observation spatiale ». Un projet retenu par les Investissements d’avenir. Enfin, quatrième originalité, et projet phare d’Agrimip: mettre en place une méthodologie d’évaluation pour connaître les retombées économiques des projets soutenus par le pôle de compétitivité.

Sophie Arutunian

© photo Rémi Benoit

Auteur : ML 
Partagez
 
Interview du jour
Le club éco - L'interview du jour
 
Louis Aliot,
FN
Agenda économique
19.04.2014
17h
Remise des Diplômes de Sciences Po Toulouse (Promotion 2013, " Aung San Suu Kyi"), au centre de congrès Diagora-Labège
En savoir plus
24.04.2014
9h30
NP Consultants organise un colloque dédié au secteur-médico social en présence d'experts régionaux et de professionnels à l'Hotel Pullman Toulouse Airport
Contact : consultant2@npc-rh.com
13.05.2014
8h30
Définir les Étapes de votre Investissement aux États-Unis dans le Secteur de l'Aéronautique et de l’Électronique. Séminaire & Rendez-Vous Individuels, organisés par l'ambassade des USA à Toulouse
Contact : CrevelC@state.gov
25.06.2014
18h30
Le Centre des jeunes dirigeants de Toulouse organise au Casino Théâtre Barrière sa soirée annuelle dont le thème est "Si le temps m’était conté"
En savoir plus

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris