Suivez-nous RSS Facebook Twitter

Services satellitaires : CLS rachète une entreprise brésilienne

le 14/06/2012 à 19h06 — ObjectifNews.com
InnovationMidi-Pyrénées

Christophe Vassal, PDG de CLS

CLS a annoncé ce mercredi avoir racheté une entreprise brésilienne, Proocéano (4 M€ de CA), spécialisée dans les études et services accompagnant les opérations pétrolières offshore. Le groupe, fournisseur de services satellitaires, poursuit ainsi sa diversification tout en se renforçant en Amérique du Sud. La livraison d'un nouveau bâtiment sur son site de Ramonville est prévue cet été.

Spécialiste des services satellitaires, CLS propose déjà ses applications aux opérateur pétroliers offshore : prévisions, détection des nappes par satellite radar, suivi des pollutions… Son directeur général Christophe Vassal suit tout particulièrement le marché brésilien, « où l’on a sans doute découvert les plus gros gisements pétroliers offshore des dix dernières années, ensevelis sous des couches épaisses (5 km) de sel par des profondeurs d’eau supérieures à 2 km », indique le groupe. En rachetant Proocéano (4 M€ de CA attendu en 2012 et 17 salariés), CLS met la main sur « une expertise en océanographie côtière complémentaire de celle de CLS plus spécialisée dans l’hauturier » et une PME travaillant déjà avec les principaux acteurs brésiliens.

Se développant tous azimuts, le groupe de Ramonville, filiale du Cnes et de l’Ifremer, se sentait à l’étroit dans ses locaux actuels. Il ouvrira cet été un nouveau bâtiment de 4 800 m2, toujours à Ramonville et qui lui aura coûté près de 7 millions d’euros. CLS y installera son centre d’exploitation et de gestion des données.

Un contrat avec le Vendée Globe

Pour la seconde fois, CLS fournira aux skippers du prochain Vendée Globe un système de détection des icebergs, capable de modéliser leur dérive et leur fonte. « Nous espérons réaliser 80 M€ de chiffre d’affaires cette année et nous comptons progresser de 50 % supplémentaires dans les cinq ans, annonce le directeur général de CLS, Christophe Vassal. Nos effectifs devraient passer de 430 aujourd’hui à 600 personnes fin 2016. » Le groupe compte 15 filiales et bureaux à l’étranger.

La clé de ce succès réside dans la diversification. CLS est l’opérateur historique du système satellitaire Argos, utilisé dans le suivi des bouées océanographiques et des animaux. L’entreprise a progressivement étendu son activité à la surveillance des bateaux pour lutter contre la pêche illégale, et des navires marchands cibles potentielles de pirate. CLS vient ainsi de conclure un contrat avec l’autorité maritime égyptienne pour le suivi de bateaux de commerce, équipées de balises, sur toutes les mers du monde. Elle installera un centre de contrôle à Alexandrie. La Namibie et le Mozambique ont aussi été séduites. Le groupe s’apprête également à commercialiser une balise pesant 5 g permettant de suivre les très petits oiseaux, qui jusqu’à présent ne pouvaient être pistés par les scientifiques.

Mikaël Lozano

© Rémi Benoit

Auteur : ML 
Partagez
 
Interview du jour
Le club éco - L'interview du jour
 
Jacques Gascuel,
Freemindtronic
Agenda économique
16.09.2014
9h30
Forum économique de Toulouse organisé par la CCI au Parc des expositions, débats animés par le journaliste économique Emmanuel Kessler
En savoir plus
26.09.2014 "Toulouse à Table". 1re édition de la "fête du bien-vivre". Du 26 au 28 septembre
En savoir plus
13.11.2014 L'Académie de l'air et de l'espace et la 3AF organisent un Colloque International sur le thème "Présent et futur des drones civils" à la DGAC Paris, et en télétransmission vidéo à l'ENAC Toulouse.
En savoir plus

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris