Suivez-nous RSS Facebook Twitter

Artoris lance Learn Factory, une solution de formation dématérialisée. Interview de Franck Lacaze, à l'origine du projet.

le 06/11/2012 à 18h02 — ObjectifNews.com
InnovationMidi-Pyrénées

Franck Lacaze, directeur général de Learn Factory

Artoris, leader régional dans le domaine de la formation en PAO, informatique, langages de développement dispose d’un catalogue de 180 formations et réalise un CA de 640K€ en 2011. Soutenu par Midi-Pyrénées Innovation, Oséo et le CCI, Franck Lacaze, gérant d'Artoris, lance cette année une solution de formation dématérialisée, Learn Factory.

Comment est née Learn Factory ? Avez-vous ressenti un besoin sur le marché?
L'idée est née il y a un an et demi maintenant, lorsque nous recherchions une solution de contenus dématérialisés complémentaire pour Artoris. Trop chères, trop compliquées, ou livrées sans contenus, ces solutions «LMS» (Learning Management System) ciblaient essentiellement les grands groupes et n’étaient pas adaptées aux attentes d’un organisme de formation de taille moyenne tel que le nôtre. À ce jour, 83% de l’e-learning disponible l’est pour des structures de plus de 5.000 salariés. Artoris s'est donc lancé le défi de mettre ce type de solution en place pour les PME et TPE : Learn Factory. C'est une solution que nous avons développé nous même, de A à Z, la plateforme comme les contenus. Nous avons reçu l'aide de Midi-Pyrénées Innovation, qui
nous a accompagné dans la mise en valeur du projet puis dirigé vers Oséo, qui
nous a donné la qualification d'entreprise innovante en 2011. Ceci nous a donné accès à un PTZI (Prêt a taux zéro pour l'innovation) d'un montant
de 100.000 €. Ensuite, la CCI nous a dirigé vers le Contrat d'appui
régional à l'innovation dont nous avons obtenu des aides, à hauteur de
40.000 €.

Comment fonctionne cette plateforme ?
Tout d'abord, elle fonctionne en mode Saas (software as a service), un concept proposant un abonnement à un logiciel plutôt que l'achat d'une licence. Learn Factory est une solution de blended-learning, permettant de consolider les acquis de la formation présentielle grâce à du tutorat et des évaluations. C'est la combinaison de moyens présentiels prolongés par du e-learning avec des contenus vidéos, des exercices, des corrigés, des ateliers ainsi que des cours en ligne appelées « e-classes » ou « webinars ». Learn Factory prolonge l’activité initiale de la société.

Quel est le coût d'une telle solution pour une entreprise ?
Au départ, nous l'avons créé pour Artoris. Puis nous nous sommes rendus compte assez rapidement que le besoin était important. Nous avons décidé de la commercialiser à des centres de formations. Learn Factory coûte 59 euros par mois par utilisateur, pour avoir un compte administrateur local et un compte formateur. Celui-ci donne accès à la plateforme pour une durée qui peut aller jusqu'à 3 mois. L'organisme de formation se contente simplement d'inscrire ses stagiaires.

Quels sont les ambitions et projets de Learn Factory ?

Le projet est commercialisé depuis le mois d'octobre, mais nous avons encore beaucoup de projets d'amélioration et des idées. Pour l'instant nous fournissons des formations sur Flash, Dreamwaver, In Design, Illustrator, Photoshop… Nous espérons être bientôt disponibles sur Wordpress et les réseaux sociaux par exemple. Par ailleurs, nous avons des objectifs précis de développement pour Artoris qui sont les suivants : la conquête de 150 organismes de formation clients avant fin 2015, atteindre le seuil de rentabilité avant le second semestre 2013 ainsi qu'un chiffre d'affaire de 3 millions d'euros d'ici les 4 prochaines années sur cette nouvelle activité.

Propos recueillis par Mélanie Jorrion

© DR

Auteur : ML 
Partagez
 
Interview du jour
Le club éco - L'interview du jour
 
Jacques Gascuel,
Freemindtronic
Agenda économique
16.09.2014
9h30
Forum économique de Toulouse organisé par la CCI au Parc des expositions, débats animés par le journaliste économique Emmanuel Kessler
En savoir plus
13.11.2014 L'Académie de l'air et de l'espace et la 3AF organisent un Colloque International sur le thème "Présent et futur des drones civils" à la DGAC Paris, et en télétransmission vidéo à l'ENAC Toulouse.
En savoir plus

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris