Suivez-nous RSS Facebook Twitter

23 entreprises de Midi-Pyrénées présentes au Mobile World Congress de Barcelone

le 01/03/2013 à 12h25 — ObjectifNews.com
InnovationMidi-Pyrénées

23 entreprises de la région sont à Barcelone pour le Mobile World Congress

Les start-up toulousaines du domaine des TIC y côtoient les plus grands éditeurs de contenus comme Samsung ou Microsoft. Le Mobile World Congress se tient jusqu’à demain à Barcelone et réunit plus de 1 700 exposants. C’est le plus grand salon des communications mobiles au monde. Pour la troisième année, Midi-Pyrénées Expansion y a envoyé une délégation d’entreprises régionales.

"C’est la grand messe des acteurs du mobile", décrit Samuel Boury, cofondateur de Ubleam, start-up toulousaine spécialiste du tag 3D, présente sur le salon. Le Mobile World Congress, l'un des événements les plus attendus par l'industrie des télécoms, les fabricants électroniques et les éditeurs de contenus, s’ouvre dans un contexte hyper-favorable pour le secteur. Selon les prévisions de l’institut d’études de marché et de conseil MarketsandMarkets relayées par TechCrunch, le marché concernant le secteur des applications mobiles devrait atteindre les 25 milliards de dollars en 2015, contre 6,8 milliards en 2010. "Les investisseurs ont compris qu’il faut être présent dans la poche du consommateur", analyse Samuel Boury.

"Un aperçu du marché au niveau mondial"

Alsett, Hitech Software, Jidelec,
 LevelUp Studio, LivingObjects, MyFeelback, M-target, Parsimony,
 Pole Star,
 Snow Engineering, Spacer,
 Ubleam et
 Unitag forment la délégation emmenée par Midi-Pyrénées Expansion sur le Mobile World Congress. "S’y rendre à plusieurs facilite l’organisation, économise des frais et nous permet une meilleure visibilité, selon Samuel Boury de Ubleam. Nous y trouvons des partenaires, et c’est l’occasion de rencontrer les géants du secteur comme Microsoft".

Rodrigue Germany est créateur d’Alsett, basée à Labège (entreprise de services dans le domaine de l’ingénierie cellulaire et filaire des réseaux de télécommunications). Pour lui, le salon barcelonais "est le lieu de référence pour les sociétés de télécoms. Nous y sommes pour rencontrer des partenaires et bâtir des relations. Il est important pour nous d’y participer afin d’avoir un aperçu du marché au niveau mondial notamment pour orienter notre R&D."

Deux entreprises, Forsk SAS et Phonitive, disposent de leur propre stand. Trois sont présentes en tant que visiteurs, à l’instar de la société toulousaine Spacer, spécialisée dans la prestation de service des équipements réseaux. Son président, Najif Atif, justifie ce choix : "Nous allons à la rencontre des équipementiers, fournisseurs de mobilité et solution logiciels. Le MWC nous permettra de tester nos idées et de voir si nous sommes en phase avec le marché."

Les TIC, 2,7 milliards d’euros en Midi-Pyrénées
"Midi-Pyrénées et ses entreprises ont des arguments à faire valoir sur ce salon qui attend 70.000 visiteurs. Nous avons un vivier d’entreprises innovantes, souvent leader sur leur marché", se félicite-t-on à Midi-Pyrénées Expansion, la structure régionale présidée par Bernard Plano.
En effet, le développement de l'aéronautique et du spatial a été un levier déterminant pour la croissance des secteurs de l'informatique, de l'électronique et des télécommunications.

Aujourd'hui, Midi-Pyrénées compte plus de 5.300 entreprises et 34.500 emplois dans le secteur des TIC pour un CA de 2,7 milliards d’euros. Un écosystème à part entière puisque Samuel Boury de Ubleam affirme être "en discussions" avec les entreprises Unitag et MyFeelBack. Cette dernière, spécialiste du QR code, a également conclu récemment un accord avec la société montalbanaise Prooftag, dans le domaine de l’authentification de produits. Labellisé "Grappes d’entreprises" par l’État en 2011, le cluster DigitalPlace a pour objectif de fédérer ces TPE / PME des TIC de la région Midi-Pyrénées.

Un contexte favorable
Selon les prévisions de l’institut d’études de marché et de conseil MarketsandMarkets relayées par TechCrunch, le marché concernant le secteur des applications mobiles devrait atteindre les 25 milliards de dollars en 2015, contre 6,8 milliards en 2010. Pour MarketsandMarkets, l’Europe est amenée à devenir le premier marché avec un revenu global estimé à 8,4 milliards de dollars. Parmi les facteurs de cette croissance, on trouve les ventes exponentielles de smartphones, mais également les progrès des technologies réseau et la baisse du coût des données mobiles.

MarketsandMarkets prédit qu’Apple se taillera une belle portion de ce gâteau avec environ 20,5% de parts de marché. La plateforme d'Apple est sur le point de connaître son dix-milliardième téléchargement !

Sophie Arutunian
© photo Rémi Benoit

En savoir plus :

À lire sur LaTribune.fr : Mobile : déjà la fin de l'âge d'or d'Android ?

Auteur : ML 
Partagez
 

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris