Suivez-nous RSS Facebook Twitter

Sud Radio va émettre à Paris

le 24/01/2011 à 17h52 — ObjectifNews.com
BusinessMidi-Pyrénées

Après Limoge et Clermont-Ferrand, Sud Radio a obtenu le 18 janvier 2011 le droit d’émettre à Paris. Le CSA lui a octroyé la fréquence 99.9 en remplacement de Sport FM. Ce développement s’inscrit dans une stratégie plus large d’implantation de Sud Radio dans toutes les villes de plus de 100 000 habitants.

Sud Radio a enfin obtenu ce 18 janvier une fréquence à Paris. « Sud Radio a 50 ans cette année et cela fait 50 ans que nous souhaitions émettre à Paris, c’est enfin chose faite » s’est félicité Mathieu Quétel, directeur général de Sud Radio groupe (8 radios dont Sud Radio). Sud Radio émettra en tant que radio généraliste sur la fréquence 99.9 laissée libre par Sport FM.

En émettant à Paris, Sud Radio suit sa stratégie de développement dans toutes les villes de plus de 100 000 habitants. Deux fréquences lui ont d’ailleurs déjà été octroyées à Limoges et Clermont-Ferrand. « Nous n’avons pas encore commencé à émettre dans ces deux villes. Concernant Paris, nous émettrons selon toute vraisemblance dès septembre », précise Mathieu Quétel.    

Cette nouvelle fréquence engendrera évidemment des coûts supplémentaires, ne serait-ce que les frais d’émission, mais la direction de la radio estime qu’ils seront compensés par de nouvelles recettes publicitaires. « Ne pas avoir de fréquence à Paris était extrêmement handicapant pour une radio telle que la notre qui se vend au plan national. Cette nouvelle fréquence va énormément nous aider auprès des annonceurs », précise-t-elle.

"Pas de révolution"

Sud Radio continuera de fabriquer 80 % de ses contenus à Toulouse et avec ses correspondants. Seuls quelques émissions seront enregistrées à Paris dans le studio occupé depuis déjà quatre ans par la radio.

Pas question non plus de bouleverser les programmes en eux-mêmes. « Nous ne voulons pas chahuter notre audience, prévient Mathieu Quétel, nous ne ferons donc pas de révolution. C’est un tournant que nous devons négocier avec beaucoup de douceurs. » Aucun risque donc de voir disparaître le rugby ou les Chevaliers du fiel, deux emblèmes de la radio. Sud Radio veut garder ce qui la différencie de ses consœurs. Mathieu Quétel n’a par contre pas souhaité dévoiler les possibles nouveautés qui arriveront dans les deux à trois prochains mois.  

Après un plan de sauvegarde en 2009, le groupe Sud Radio (anciennement groupe Start) a renoué dès 2010 avec les bénéfices. Il devrait connaître en 2011 une croissance de 10 % de son chiffre d’affaires qui atteignait les 25 M€ en 2011 (180 salariés). L’obtention de cette nouvelle fréquence démontre selon Mathieu Quétel le « dynamisme de Sud Radio ». « Elle envoie un message sympa à ceux qui ont voulu nous enterrer trop vite », s’amuse-t-il.

Marie Grivot

• En savoir plus : 

Les 8 radios de Sud Radio Groupe : Ado FM, Black Box, Forum, Latina, Sud Radio, Wit FM, Vibration, Voltage

www.sudradio.fr

En photo : Mathieu Quétel, directeur général de Sud Radio (© ML)

Auteur : ML 
Partagez
 
Interview du jour
Le club éco - L'interview du jour
 
Nathalie Candalot, ADB


Agenda économique
29.01.2015 Midinnov, les rencontres pour innover en Midi-Pyrénées auront lieu le 29 janvier 2015 à l'espace Diagora Toulouse à Labège.
En savoir plus
11.03.2015 Enova, le salon des technologies en électronique, mesure, vision et optique, sera à Toulouse les 11 et 12 mars 2015 au Parc des expositions.
En savoir plus

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris