Suivez-nous RSS Facebook Twitter

Election de François Hollande, résultats et réactions à Toulouse

le 07/05/2012 à 18h22 — ObjectifNews.com
PolitiqueMidi-Pyrénées

François Hollande, élu Président de la République, lors de son meeting à Toulouse le 4 mai

François Hollande est devenu ce soir le 7e Président de la Ve République en battant Nicolas Sarkozy. En Midi-Pyrénées le socialiste bat son adversaire dans tous les départements. Il y obtient 57.94% des voix contre 42.06% pour Nicolas Sarkozy. Détails et réactions.

C'est en Ariège que François Hollande obtient son meilleur score dans la région avec 64.69 % des voix, contre 35.31 % pour Nicolas Sarkozy et tous les départements ont voté en faveur du candidat socialiste. C'est dans le Tarn-et-Garonne que les résultats sont les plus serrés.
Les résultats dans les autres départements de Midi-Pyrénées:

- Haute-Garonne: 58.78% pour François Hollande, 41.22% pour Nicolas Sarkozy

- Tarn: 55.55% pour François Hollande, 44.45% pour Nicolas Sarkozy. Participation: 85.32%.

- Aveyron: 54.42% pour François Hollande, 45.58% pour Nicolas Sarkozy. Participation: 85.79%

- Gers: 56.64% pour François Hollande, 43.36% pour Nicolas Sarkozy. Participation: 86.16%

- Lot: 62.89% pour François Hollande, 38.11% pour Nicolas Sarkozy. Participation: 86.62%

- Hautes-Pyrénées: 62.42% pour François Hollande, 37.58% pour Nicolas Sarkozy. Participation: 83.53%

- Tarn-et-Garonne: 51.27% pour François Hollande, 48.73% pour Nicolas Sarkozy. Participation: 84.80% 

- Ariège: 64,69% pour François Hollande, 35.31% pour Nicolas Sarkozy. Participation: 84.55%

Concernant les principales communes de la Haute-Garonne, François Hollande passe la barre des 65% à Castanet-Tolosan mais Nicolas Sarkozy l'emporte à Balma avec 50.17% des voix contre 49.29% pour François Hollande.

- Toulouse: 62.54% pour François Hollande, 37.46% pour Nicolas Sarkozy

- Ramonville-Saint-Agne: 64.70% pour François Hollande, 35.30 pour Nicolas Sarkozy

- Colomiers: 63.62% pour François hollande, 36.38% pour Nicolas Sarkozy

 - Portet-sur-Garonne: 59.32% pour François Hollande, 40.68% pour Nicolas Sarkozy

- Saint-Orens: 55.82% pour François Hollande, 44.18% pour Nicolas Sarkozy

- Tournefeuille: 57.29% pour François Hollande, 42.71% pour Nicolas Sarkozy

- L'Union: 53.91% pour François Hollande, 46.09% pour Nicolas Sarkozy

- Blagnac: 61.42% pour François Hollande, 38.58% pour Nicolas Sarkozy

- Muret: 54.08% pour François Hollande, 45.92% pour Nicolas Sarkozy

- Saint-Gaudens: 53.98% pour François Hollande, 46.02% pour Nicolas Sarkozy

-  Saint-Jean: 55.61% pour François Hollande, 44.39% pour Nicolas Sarkozy.

Dans la 1ère circonscription François Hollande obtient 61,67% des voix contre 38,33% pour Nicolas Sarkozy.

La 3e circonscription affiche un score de 52,66% pour François Hollande contre 47,34% pour Nicolas Sarkozy.

Dans la 9e circonscription 63,63% des voix sont obtenues par François Hollande contre 36,37% pour Nicolas Sarkozy.

La 4e circonscription donne 64,34% des voix à François Hollande contre 35,66% pour son adversaire.

Dans la 10e circonscription François Hollande l'emporte aussi avec 58,64% des voix contre 41,36% pour Nicolas Sarkozy.

Réactions

Martin Malvy, PS, président du Conseil régional: « C’est une belle victoire. Le combat a été dur et c’est d’abord la victoire de tous ceux qui ont voulu affirmer qu’une autre politique est possible, dans une autre manière de gouverner. François Hollande aura besoin d’une majorité présidentielle. Il aura besoin du soutien de tous. J’appelle les Français à soutenir les candidats qui se revendiqueront de la majorité présidentielle. »

Jean-Luc Moudenc, président UMP 31: « Contrairement, à l’avalanche de sondages qui a conditionné cette campagne électorale, le score est beaucoup plus étroit que prévu. Ce n’est pas une victoire époustouflante. Dès ce soir, commence la bataille pour les élections législatives. La question qui se pose ce soir : oui ou non les Français veulent-ils que la totalité des pouvoirs politiques en France soient détenus par le seul PS et ses alliés ? »

Jean-Christophe Sellin, porte parole du Front de Gauche: « Nous avons joué un rôle important dans l’élection de François Hollande et nous avons des raisons d’être exigeants. Il n’y aura pas d’état de grâce et nous mettrons tout de suite la pression. Ici, sur la place du Capitole, c’est à la fois festif et offensif. Il y a eu des discours généreux, il faut maintenant des actes concrets. Nous demandons par exemple un collectif budgétaire afin que les 200 postes qui doivent supprimés à la rentrée dans l’Education nationale ne le soient pas. »

Catherine Lemorton, PS, députée de la Haute-Garonne: « Je ressens une joie immense et beaucoup d’émotion. Nicolas Sarkozy et sa bande nous lèguent une situation difficile. Ils ont privatisé l’Etat français au service de quelques uns. Nous voulons rendre la France aux Français. La deuxième étape, maintenant, ce sont les législatives et nous comptons sur les Français. »

Nicole Belloubet, première vice-présidente PS du Conseil Régional: « François Hollande saura donner aux régions les moyens d’agir. Il faut redonner un pouvoir fiscal aux régions, ce qui passe par une réforme plus générale de la fiscalité. »

Pierre Cohen, PS, maire de Toulouse: « C’est un moment de bonheur et j’ai beaucoup d’espoir pour l’avenir. Tout au long de sa campagne, François Hollande a construit sa crédibilité. Pourquoi voulez-vous qu’on soit pris en otage par le Front de Gauche ? Dans les collectiviéts locales, nous gouvernons avec le Parti comuniste et Europe Ecologie Les Verts. Il peut y avoir des rapports de force mais c’est la force de la gauche. Le référentiel c’est le programme de François Hollande.»

Bernard Keller, PRG, maire de Blagnac et vice-président de Toulouse Métropole:
« Les Français ont donné une franche victoire à François Hollande.Il saura s’entourer de femmes et d’hommes nouveaux mais expérimentés pour guider le pays dans cette difficile crise économique et financière. »

Pierre Izard, PS, président du Conseil Général de la Haute-Garonne: « L’élection de François Hollande est un moment historique porteur d’une immense joie et d’une espérance plus que jamais mobilisatrice. La droitisation de Nicolas Sarkozy m’a profondément meurtri et cela a beaucoup contrarié les Français. Demain il faut se mettre au travail et réaliser le programme de François Hollande. »

Sophie Arutunian, Emmanuelle Durand-Rodriguez, Wilfried Pinson

Photo Rémi Benoit

Les photos de la soirée: notre diaporama

Auteur : ML 
Partagez
 
Interview du jour
Le club éco - L'interview du jour
 
Valérie Patron,
Dalkia Sud-Ouest.
Agenda économique
18.09.2014
14 h
L’Institut national polytechnique Toulouse organise l'INP Innov', un événement autour de l’innovation pour réunir les entreprises et les laboratoires de recherche de l’INP Toulouse.
Contact : florence.lauriac@inp-toulouse.fr
19.09.2014
9h
Journée technologique "Quand l’agroalimentaire se nourrit de design" à Toulouse, MPI, Le Belvédère
Contact : infompi@mp-i.fr
26.09.2014 "Toulouse à Table". 1re édition de la "fête du bien-vivre". Du 26 au 28 septembre
En savoir plus
26.09.2014
18h
La Nuit Européenne des Chercheurs sera l'occasion pour le grand public de rencontrer les chercheurs, en accès libre et gratui, à la Cité de l'Espace de Toulouse (de 18h00 à minuit) et au Cinémovida, à Albi (de 19h00 à 23h30).
Contact : helene.pierre@univ-toulouse.fr

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris