Suivez-nous RSS Facebook Twitter

Une école du cinéma d'animation va ouvrir à Toulouse avec l'un des créateurs des Shadoks

le 03/07/2012 à 17h46 — ObjectifNews.com
BusinessMidi-Pyrénées

Christine Barthes, directrice générale de l'École du cinéma d'animation a ouvert cet établissement avec René Borg, créateur de "Nono le petit robot"

René Borg, l'un des créateurs des Shadoks, ouvre avec Christine Barthes une école du cinéma d'animation à Toulouse. L'ECA recrute actuellement entre 10 et 12 élèves dès 16 ans, avec ou sans baccalauréat. L'école souhaite déménager à Francazal pour bénéficier des structures des studios américains Raleigh si ces derniers s'installent sur la base. D'autres partenariats sont également prévus. La directrice générale Christine Barthes fait le point avant l'arrivée de la 1re promotion, en octobre.

À quels métiers formera l’ECA ?
L’ECA forme au métier de concepteur et réalisateur de films d’animation. J’ai créé l’école avec René Borg qui est un ami. Il représente à lui seul l’histoire de l’animation. C’est l’un des créateurs des Shadoks, le père de Nono le petit robot, il a été directeur artistique d’Ulysse 31, Il était une fois l’Homme… Les élèves vont y apprendre toutes les facettes du métier, l’écriture, le storyboard…
Les élèves travailleront sur des tables lumineuses inclinables, des ordinateurs et des logiciels d’animation en réseau ainsi qu’avec de petites caméras dans des locaux de 500 m2. La rentrée est prévue le 12 octobre. L’année coûte 7 000 €.

Comment intégrer l'école ?
Les promotions compteront 10 ou 12 personnes pour une formation sur trois ans. Les candidats peuvent être recrutés à partir de 16 ans sans obligation d’avoir le baccalauréat, ce qui est exceptionnel car beaucoup d’écoles recrutent à partir de 22 ou 23 ans. Pour intégrer l’école, seul le coup de crayon compte, la condition pour être sélectionné est d’être un bon dessinateur. Les candidats devront donc envoyer un book et seront ensuite convoqués pour réaliser des travaux imposés.

Vous avez prévu de vous installer à Francazal et de travailler avec les studios Raleigh ?

Oui, nous sommes aujourd'hui situés près de Purpan mais nous allons nous installer sur le site de Francazal si Raleigh s'installe. Nous aurons des locaux plus grands et nous pourrons bénéficier des infrastructures des studios américains. Cela a été vu avec Bruno Granja (porteur du projet d’installation des studios américains à Francazal, NDLR) et Philippe Guérin (maire de Cugnaux).
L’école est également associée au réalisateur toulousain Thierry Obadia pour un projet de dessin-animé qui doit voir le jour en 2013-2014. Des contacts ont été pris avec des studios à Paris, en Chine et en Suisse. Pour l’heure, je ne peux pas donner de noms. Il y a à Toulouse une mine d’entreprises qui travaillent sur les images 2D et 3D pour les émissions TV, les films d’animation, les jeux vidéos. Ce sont autant de lieux de stage et de débouchés potentiels. Des formations en alternance seront proposées. Une antenne de l’école ouvrira également à l’île Maurice en 2014 car des studios américains et anglais s'y installent.

Les professeurs sont-ils issus du monde professionnel ?
Oui, les enseignants sont uniquement des professionnels. René Borg sélectionnera les élèves candidats sur leur coups de crayon et enseignera. Jean-Pierre Tardivel, réalisateur et animateur de dessins animés, donnera des cours de réalisation et de mise en scène. Laurent Jennet, ancien storyboarder chez Ubisoft. Jean-Jacques Lonni, réalisateur multimédia spécialisé dans l’animation 2D/3D, seront aussi professeurs. Gérard d’Astugues, maître de conférence à l’université du Mirail, enseignera l’anglais professionnel. Gwenaëlle Cortes, formée aux Beaux-Arts à Toulouse, donnera des cours de dessin. Les professeurs savent tout faire et font partie du cinéma d’animation français.

Propos recueillis par Wilfried Pinson

Photo © Rémi Benoit

En savoir plus :

- La 23è édition du Cartoon Forum se déroulera du 11 au 14 septembre 2012 à Toulouse au Centre de congrès Pierre Baudis. Durant trois jours, les producteurs européens auront opportunité de présenter leur projet d’animation lors de séances de « pitch » rassemblant tous les acteurs clés de l’industrie de l’animation, afin de boucler leur budget et de nouer des coopérations transfrontalières. 69 projets d’animation en provenance de 16 pays participants ont été sélectionnés, dont trois de la région Midi-Pyrénées. Ces projets totalisent représentent un budget total de 231,8 millions d’euros.

Auteur : ML 
Partagez
 
Interview du jour
Le club éco - L'interview du jour
 
Michèle Aliot-Marie,
UMP
Agenda économique
17.04.2014
8h
La 3e édition du Forum de l’Industrie, organisée par la CCI de Toulouse, se tiendra le jeudi 17 avril 2014 à Entiore, Cité de l'entreprise. La journée sera consacrée au thème "Les marchés de demain : opportunités, stratégies et pratiques industrielles"
En savoir plus
19.04.2014
17h
Remise des Diplômes de Sciences Po Toulouse (Promotion 2013, " Aung San Suu Kyi"), au centre de congrès Diagora-Labège
En savoir plus
13.05.2014
8h30
Définir les Étapes de votre Investissement aux États-Unis dans le Secteur de l'Aéronautique et de l’Électronique. Séminaire & Rendez-Vous Individuels, organisés par l'ambassade des USA à Toulouse
Contact : CrevelC@state.gov
25.06.2014
18h30
Le Centre des jeunes dirigeants de Toulouse organise au Casino Théâtre Barrière sa soirée annuelle dont le thème est "Si le temps m’était conté"
En savoir plus

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris