Suivez-nous RSS Facebook Twitter

Suppressions de postes chez Fram, le tour opérateur de Toulouse refuse de communiquer

le 19/07/2012 à 14h43 — ObjectifNews.com
BusinessMidi-Pyrénées

Fram présentait aujourd'hui son plan de restructuration lors de deux Comités d'entreprises extraordinaires

67 emplois vont-ils être supprimés chez Fram ? Difficile de le dire. Le tour-opérateur Fram détaillait aujourd'hui lors de deux Comités d’entreprise extraordinaires son plan d'économies Fram 2015. Mais rien n'a filtré. Les représentants du Comité d'entreprise n'ont pas souhaité s'exprimer et la direction se refuse à tout commentaire. Les salariés auraient reçu une note interne leur demandant de garder le silence. Le groupe serait en déficit de 23,48 M€ selon les Echos.

Le voyagiste Fram, présentait aujourd’hui son plan de restructuration lors de deux Comités d’entreprise extraordinaires. L’un s’est déroulé à Toulouse de 10h à 14h30 pour la branche « Voyages Fram » (Tour Opérateur) qui conçoit les produits touristiques, l’autre a débuté vers 16h00 à Cornebarrieu pour la branche « Fram Agences » qui les distribuent. Difficile d’en savoir plus. A la sortie du premier comité d’entreprises, les représentants du CE sont très rapidement partis en expliquant qu’ils n'étaient pas censés parler aux médias. Les appels passés pour joindre le délégué syndical CGT et les représentants du CE n'ont également rien donné. Les salariés ne semblaient pas en savoir beaucoup plus. Ils auraient reçu une note interne leur demandant de ne pas s’exprimer sur le sujet. Du côté de la direction de la communication de Fram, on ne souhaite faire aucun commentaire.

Un déficit de 23,48 M€

Le groupe Fram est en difficulté. Le voyagiste aurait enregistré une perte nette part du groupe de 23,48 millions d'euros pour un chiffres d'affaires consolidé de 441,78 millions selon les Echos. En 2010, la perte nette part du groupe s’élevait à 13,76 millions d'euros en 2010. Dans le cadre du plan Fram 2015, mis en place par le président du directoire, Olivier de Nicola et qui doit remettre à flot le tour-opérateur, 67 emplois pourraient être supprimés dont 46 dans la branche Tour Opérator et 21 dans les agences sur les 600 salariés que le groupe emploie en France. 

Wilfried Pinson

Photo © Rémi Benoit

Auteur : ML 
Partagez
 

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris