Suivez-nous RSS Facebook Twitter

Inquiétude persistante dans les entreprises du BTP

le 28/08/2012 à 16h34 — ObjectifNews.com
Immobilier

Bruno Cavagné, président de la Fédération régionale des travaux publics Midi-Pyrénées

La crise persiste dans le secteur du BTP. Bruno Cavagné est le président de la Fédération régionale des travaux publics Midi-Pyrénées et selon lui la situation n'est pas près de s'arranger pour les entreprises du secteur qui "ne font pas partie des priorités des pouvoirs publics". Interview.

Quelle est la situation pour les entreprises de travaux publics en Midi-Pyrénées ?

Le contexte est inquiétant pour les entreprises du secteur. C’est vrai au niveau national mais aussi dans notre région où nous avons perdu près de 3 000 emplois ces trois dernières années. Les travaux publics comptent actuellement 12 000 salariés en Midi-Pyrénées et réalisent un chiffre d’affaires de 1,8 milliards d’euros. Mais nous sommes le seul secteur d’activité qui dépend à 70 % des commandes publiques, or entre 2008 et 2011 ces commandes publiques ont baissé de 8 % dans la région et nous tablons encore sur une baisse d’activité de 3 % d’ici la fin de l’année. Depuis 2008, 82 entreprises du secteur ont déposé le bilan et beaucoup de PME ont d’importants problèmes de trésorerie. Bien sûr, nous notons des disparités et les départements ruraux comme l’Ariège, le Gers et le Lot, sont particulièrement touchés.

Pourtant de nombreux grands projets sont en cours ou sur le point d’être lancés par le Grand Toulouse, cela ne sert-il pas le secteur ?

Ces grands travaux annoncés donnent une fausse image… Les seuls qui sont véritablement lancés à ce jour concernent la ligne G du tramway. Pour le reste, comme le futur Parc des expositions (Pex) ou encore Matabiau, il faudra attendre… Notre fédération compare régulièrement le poids des investissements réalisés dans les infrastructures par les grandes agglomérations. C’est pour nous une façon d’appréhender la volonté politique. Or, à Toulouse cela ne représente que 31 %, contre 47 % à Montpellier et 52 % à Bordeaux. Toulouse est donc en queue de peloton car le secteur des travaux publics ne fait pas partie des priorités pour les politiques à ce jour !

Quelle est la revendication de votre profession ?

Depuis la disparition de la banque Dexia qui finançait les collectivités locales, ces dernières sont nombreuses à différer leurs investissements souvent faute de crédits nécessaires. Il est donc indispensable de créer une banque publique qui prenne la relève. Notre profession se bat pour cela au niveau national à Bercy et auprès des élus, mais nos interlocuteurs ne semblent pas réaliser l’urgence de la situation.


Propos recueillis par Béatrice Girard
© photo Rémi Benoit

Auteur : ML 
Partagez
 
Interview du jour
Le club éco - L'interview du jour
 
Louis Aliot,
FN
Agenda économique
19.04.2014
17h
Remise des Diplômes de Sciences Po Toulouse (Promotion 2013, " Aung San Suu Kyi"), au centre de congrès Diagora-Labège
En savoir plus
24.04.2014
9h30
NP Consultants organise un colloque dédié au secteur-médico social en présence d'experts régionaux et de professionnels à l'Hotel Pullman Toulouse Airport
Contact : consultant2@npc-rh.com
13.05.2014
8h30
Définir les Étapes de votre Investissement aux États-Unis dans le Secteur de l'Aéronautique et de l’Électronique. Séminaire & Rendez-Vous Individuels, organisés par l'ambassade des USA à Toulouse
Contact : CrevelC@state.gov
25.06.2014
18h30
Le Centre des jeunes dirigeants de Toulouse organise au Casino Théâtre Barrière sa soirée annuelle dont le thème est "Si le temps m’était conté"
En savoir plus

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris