Suivez-nous RSS Facebook Twitter

Cantonales à Toulouse : 7 cantons, tous PS, sont remis en jeu

le 09/03/2011 à 18h01 — ObjectifNews.com
PolitiqueHaute-Garonne

À moins de deux semaines du premier tour des cantonales 2011 qu’en est-il des enjeux sur Toulouse ? Sept des 15 cantons de l’agglomération, tous détenus par le parti socialiste, sont renouvelables. Les cantons 12 et 13 mais également le canton1, seraient les plus susceptibles de changer de couleur politique.

Sans surprise les 7 cantons renouvelables de Toulouse (1,3, 4, 7, 12, 13, 14*) attisent de nombreuses convoitises. Toutes les formations politiques ont en effet répondu massivement présentes pour ces élections locales, de l’UMP au PS en passant par Europe Écologie Les Verts (EELV), le parti  Occitan, le NPA, le Parti radical de gauche ou encore le Front national. Le parti socialiste notamment présente un candidat dans chacun des 7 cantons, dont 5 sont les élus sortants. Idem pour le Front national et le PCF – Front de gauche. EELV est présent sur tous les cantons, y compris le canton 14 sur lequel il soutient la candidate du Parti Occitan. Il est plus difficile d’évaluer la présence de l’UMP, ses candidats se présentant parfois sous d’autres étiquettes, notamment PRV (Parti Radical Valoisien).

Deux cantons, le 12 et le 13 semblent plus particulièrement en balance. Pour le porte-parole de l’UMP 31Pierre Esplugas, ces deux cantons sont en effet fragilisés par le départ de leurs deux conseillers généraux PS, Claude Touchefeu pour le canton 12 et Bernard Sicard pour le canton 13, qui ont fait le choix de ne pas se représenter. Le canton 1, historiquement de droite mais ravi par la gauche en 2004 pourrait également changer de couleur politique. L’UMP semble convaincue de pouvoir profiter de ces « fragilités », mais elle n’est pas la seule. Europe Écologie Les Verts notamment fonde de grandes ambitions sur ces élections. Lors de la visite à Toulouse de la secrétaire générale du parti, Cécile Duflot, en février, le vice-président vert du Conseil régional Gérard Onesta avait souligné « qu’en 2008, avant la vague écolo, nous faisions déjà sur Toulouse des scores à deux chiffres. Le jeu est plus ouvert pour ces cantonales qu’il ne l’a jamais été ». Du côté du Front national, on capitalise sur les résultats, très favorables, de sondages plaçant Marine Le Pen au second tour des présidentielles de 2012. « Sur 4 des 27 cantons renouvelables en Haute-Garonne nous ne sommes opposés qu’à des partis de gauche ou d’extrême gauche, nous avons donc des chances d’y réaliser de bons scores » relève Serge Laroze, responsable du FN dans le département. Et d’ajouter concernant plus spécifiquement Toulouse : « je ne ferais pas de pronostics, mais les cantons 13 et 14 semblent à notre portée. »  

Parmi les scrutins à suivre en dehors de Toulouse on notera celui de Blagnac où Bernard Keller (PRG)  remettra son mandat en jeu, celui de Tournefeuille détenu par le vice-président du Grand Toulouse Claude Raynal (PS)  et bien évidemment, le canton de Villefranche-de-Lauragais, bastion de l’actuel président du Conseil général, Pierre Izard (PS). À noter, le canton de Castanet où se présentera Arnaud Lafon, tête de liste Modem lors des dernières élections régionales de 2010 et qui se présente aujourd’hui sans étiquette.  

*Les cantons :

Canton 1 : Capitole, Bonhoure, Esquirol, la daurade, Place Dupuy, Saint-Aubin
Canton 3 : Arènes, Barrière de Bayonne, Bourrasol, Casselardit, Fer à cheval, Fontaines, Fontaine Lestang, Patte d’Oie, Rapas, Roguet, Saint-Cyprien
Canton 4 : Compans, Le Béarnais, les Amidonniers, les Minimes, les sept-Deniers
Canton 7 : Amouroux, Colonne, Marengo, Jolimont, La Gloire, La Juncasse, La Roseraie, Louis Plana, Soupetard
Canton 12 : Bellefontaine, Mirail Université, La Reynerie, Pradettes, Saint-Simon
Canton 13 : Colomiers, Ancely, Saint-Martin du Touch
Canton 14 : Aucamville, Castelginest, Fenouillet, Fondbeauzard, Gagnac-sur-Garonne, Launaguet, Saint-Alban, Barrière de Paris, Ginestous, Lalande, Sesquières

Retrouvez chaque soir jusqu'au 18 mars une analyse des enjeux à Toulouse, canton par canton

Marie Grivot

En photo : le Conseil général de Haute-Garonne (© Rémi Benoit)

Auteur : ML 
Partagez
 
Interview du jour
Le club éco - L'interview du jour
 
Charles de Villepoix,
Toulouse à Table.
Agenda économique
18.09.2014
14 h
L’Institut national polytechnique Toulouse organise l'INP Innov', un événement autour de l’innovation pour réunir les entreprises et les laboratoires de recherche de l’INP Toulouse.
Contact : florence.lauriac@inp-toulouse.fr
19.09.2014
9h
Journée technologique "Quand l’agroalimentaire se nourrit de design" à Toulouse, MPI, Le Belvédère
Contact : infompi@mp-i.fr
26.09.2014 "Toulouse à Table". 1re édition de la "fête du bien-vivre". Du 26 au 28 septembre
En savoir plus
26.09.2014
18h
La Nuit Européenne des Chercheurs sera l'occasion pour le grand public de rencontrer les chercheurs, en accès libre et gratui, à la Cité de l'Espace de Toulouse (de 18h00 à minuit) et au Cinémovida, à Albi (de 19h00 à 23h30).
Contact : helene.pierre@univ-toulouse.fr

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris