Suivez-nous RSS Facebook Twitter

Législatives : les résultats et réactions du 2e tour

le 18/06/2012 à 18h29 — ObjectifNews.com
PolitiqueMidi-Pyrénées

Le PS rate le grand chelem et remporte 9 circonscriptions sur 10 en Haute-Garonne

En Haute-Garonne, 18 candidats étaient en lice ce dimanche 17 juin lors du second tour des élections législatives. Jean-Luc Moudenc (UMP) est élu sur la 3e circonscription. Les 9 autres sont conservées par le PS.

1ère circonscription
Large victoire de la députée socialiste sortante Catherine Lemorton face à l'UMP Sacha Briand. Pour ce dernier, "dans un contexte de très faible participation, nous ne sommes pas parvenus à mobiliser suffisamment l’électorat de la droite et du centre pour renverser la tendance du 1er tour qui s’inscrivait dans le prolongement du vote de l’élection présidentielle. (...) Au plan local, ces résultats rendent plus que jamais indispensable l’union et le rassemblement de toute la droite et du centre. C’est la condition préalable à la reconquête de notre département et de la région." Catherine Lemorton ressent elle "de la joie, c'est une jolie victoire après une campagne qui n'a pas toujours été propre étant donné le candidat en face. Il a fallu se battre pour faire admettre le principe de mandat unique, c'est un pari gagné et je repars à Paris dès demain soir."
• Catherine LEMORTON (députée sortante PS) 64.75 %
• Sacha BRIAND (UMP): 35.25%

2e circonscription
Réélu, Gérard Bapt finit largement en tête du 2e tour devant Nicolas Bonleux : "Je suis très heureux à titre personnel car je n'ai jamais fait un tel score (64,91%, notamment sur les bureaux toulousains, et je suis heureux sur le plan collectif : désormais le travail qui nous attend se profile sous les meilleurs hospices car l'ensemble des dispositifs de décision politiques sont réunis pour la mise en œuvre du projet de François Hollande."
• Gérard BAPT (député sortant PS) 64.91 %
• Nicolas BONLEUX (UMP): 35.09%

3e circonscription
C'était LE point chaud de cette soirée électorale. Et finalement, le chef de file de l'UMP 31, Jean-Luc Moudenc, devance de 350 voix le candidat investi par EELV et le PS (au titre de l'accord national), François Simon. Une véritable remise en selle pour celui que beaucoup annoncent comme le futur rival de Pierre Cohen dans la course au Capitole. Pour le vainqueur, " si on gagne ce soir, c’est que nous avons fait un travail d’équipe. Ce soir j’ai une pensée chaleureuse et amicale pour ceux qui ont conduit le combat dans les autres circonscriptions, Sacha, Nicolas, Bertrand… Même si la victoire n’est pas là ce soir, vous avez planté des graines dans ce département où tout est à reprendre. J’ai aussi une pensée amicale pour mes partenaires qui ne sont pas à l’UMP, le MPF, le Nouveau centre, le Parti Radical, le Modem, l’Alliance centriste, nous devons être capables de s’asseoir autour d’une table face à un PS dominant. Il faut faire converger les efforts de toutes les sensibilités avec comme objectif l’élection municipale de 2014. »

Pour François Simon, "ce n'est jamais agréable de perdre au pied du podium, puisque si j'ai bien compris je n'ai que 350 voix de moins que mon adversaire. Je suis triste bien sûr, mais finalement la surprise, c'est d'avoir fait un aussi bon score dans une circonscription taillée au scalpel pour l'UMP avec le retrait de Saouzelong. Si ce quartier n'avait pas été retiré de la circonscription, vous me féliciteriez aujourd'hui. Concernant les divisions du 1er tour, oui, elles ont laissé des marques, des cicatrices, des blessures."
La réaction d'Alain Fillola, maire de Balma, exclu par le PS pour dissidence après s'être présenté au 1er tour (arrivé 3e), n'a pas tardé : "Je suis profondément déçu du résultat. Le principe de réalité s'est appliqué. Depuis des mois, j'affirme qu'une élection n'est pas un dû et que François Simon aura du mal à battre Jean-Luc Moudenc. Le résultat valide mon analyse. Jean-Luc Moudenc devient encore plus un adversaire, certes marginal, mais que la gauche s'emploiera à combattre. A nous de tirer les enseignements et de définir les responsabilités."
• Jean-Luc MOUDENC (UMP) 50.41 %
• François SIMON (EELV): 49.59%

4e circonscription 

Victoire là encore écrasante de la députée PS sortante Martine Martinel. Son adversaire UMP Bertrand Serp a réagit dans la soirée dans un communiqué de presse :" Il est à noter que plus de la moitié des Toulousains ne s'est pas déplacée pour ce scrutin, aussi ce sont l'abstention différentielle et la mobilisation de chaque camp qui auront fait l'élection. Il faut reconnaître que le score stalinien de la député sortante au premier tour n'aura fait qu'ajouter à l'écoeurement et à la démobilisation des électeurs de l'opposition. Toutefois, dans une circonscription éminemment difficile pour la droite et le centre en Haute-Garonne, le score de Bertrand Serp confirme qu'il est désormais le visage de la nouvelle génération incontournable de la droite, avec laquelle il faudra désormais compter."
• Martine MARTINEL (députée sortante PS) est ré-élue avec 65.91 % des suffrages
• Bertrand SERP (UMP): 34.09%

5e circonscription

• Grégoire CARNEIRO (UMP): 38.59%
• Françoise IMBERT (députée sortante PS) ré-élue avec 61.41% des suffrages

6e circonscription 

Sur cette circonscription la députée socialiste sortante Monique Iborra emporte la députation face à son adversaire UMP Jocelyne Vidal. " C’est un très bon résultat avec des points pris dans les communes rurales et à Colomiers. Le résultat du 1er tour (44,95 %) laissait présager le meilleur mais je ne m’attendais pas à un aussi bon résultat " se félicite la gagnante, qui regrette l'élection de Jean-Luc Moudenc sur la 3e circonscription "A posteriori, on peut tout dire mais on peut se demander si François Simon était finalement le meilleur candidat".
• Monique IBORRA (députée sortante PS) est ré-élue avec 65.50% des suffrages
• Jocelyne VIDAL (UMP): 34.50%

7e circonscription
Le socialiste Patrick Lemasle est réélu sur la 5ème: " Nous fêtons cette victoire et ce score intéressant dans des zones qui sont difficiles pour la gauche. Nous nous félicitions de la majorité absolue à l'Assemblée Nationale qui va permette à François Hollande de mener sa politique".
• Patrick LEMASLE (député sortant PS) 63.62%
• Corinne VIANSSON PONTE (UMP): 36.38%

8e circonscription
Carole DELGA, députée PS, a été élue dès le 1er tour avec 51,62% des suffrages. Sa réaction ce soir : "J’adresse toute ma sympathie à François Simon, qui a échoué de peu, dans une circonscription, il faut le rappeler, redécoupée sur mesure pour le candidat de droite. Kader Arif étant appelé à conserver son poste ministériel, c’est sa suppléante, Émilienne Poumirol, qui va siéger. Nous serons donc 6 femmes sur 10 représentants de la Haute-Garonne à l’Assemblée nationale : j’y vois-là un symbole fort."

9e circonscription
Le candidat PS Christophe Borgel, "parachuté" depuis Paris pour mettre un point final au litige entre Anne Crayssac et Nadia Pellefigue dans leur course à l'investiture socialiste, avait réalisé le moins bon score du PS au 1er tour dans le département. Mais au 2e tour, il bat nettement l'UMP Elisabeth Pouchelon. "Je suis profondément heureux de cette victoire car cela n’a pas été facile, a-t-il réagi. J’ai conscience des responsabilités qui sont les miennes." "Mon résultat est honorable dans une circonscription difficile, estime Élisabeth Pouchelon. J’ai un mandat de conseillère régionale, je vais plus l’axer sur ce territoire. Je veux y rester ancrer. Nous allons être sur le terrain pour reconquérir les circonscriptions et Toulouse." Dans la soirée, Elisabeth Pouchelon laissait entendre que son adversaire laisserait sa place : "Les électeurs qui ont voté pour Christophe Borgel vont être déçus, dès ce soir, il sera de retour à Paris pour longtemps."  Réponse de l'intéressé : "Je suis élu député, je reste bien député sur la circonscription."
• Christophe BORGEL (PS) 64.42%
• Élisabeth POUCHELON (UMP) 35.38%

10e circonscription
Kader Arif conserve son poste de ministre délégué aux Anciens combattants en remportant la 10e circonscription. Lui est élu mais c'est sa suppléante, Émilienne Poumirol, qui siègera à sa place à l'Assemblée nationale.
• Kader ARIF (PS) 57,78%.
• Dominique FAURE (Parti Radical Valoisien): 42.22%

Les principaux résultats en Midi-Pyrénées:

Tarn-et-Garonne : Brigitte Barèges, la députée-maire sortante de
Montauban (UMP, 45,91%), est battue par la socialiste Valérie Rabault
(54,09%) et Sylvia Pinel (PRG), ministre déléguée au Commerce et au Tourisme, est réélue dans la 2e circonscription avec 59,86% des voix.

Tarn: Jacques Valax
(PS) est réélu 66,69%. Marie-Christine Boutonnet (FN) obtient 33,31%, 
Bernard Carayon ( UMP) est battu de 303 voix dans la 3e circonscription 
par Linda Gourjade (PS, 50,25%) 

Aveyron: Yves Censi (UMP) est réélu avec 50.67% des voix face à Monique Bultel-Herment (PS)qui  obtient 49.33%, large victoire en revanche pour la sortante socialiste Marie-Lou Marcel (63,49%) contre Laurent Tranier.

Autre réaction:

Martin Malvy, président PS de la région Midi-Pyrénées: "François Hollande aura une majorité pour conduire à bien son projet, dans une période que chacun sait particulièrement difficile, malgré les dérives inquiétantes de certains amis de Jean-François Copé.
En Midi-Pyrénées, la gauche progresse. Le rassemblement s'est opéré avec des victoires qui méritent d'être particulièrement soulignées.
Sur 26 parlementaires, 13 seront des femmes. La parité est respectée. Mais toutes sont socialistes et radicales de gauche."

Mikaël Lozano, Wilfried Pinson, et Sophie Arutunian

Photo © Fotolia

Auteur : ML 
Partagez
 
Interview du jour
Le club éco - L'interview du jour
 
Christophe Hammer,
Capio Midi-Pyrénées
Agenda économique
11.09.2014
8h30
Journée sur le thème du management et du bien-être au travail, à la CCI de Toulouse
En savoir plus
16.09.2014
9h30
Forum économique de Toulouse organisé par la CCI au Parc des expositions, débats animés par le journaliste économique Emmanuel Kessler
En savoir plus
26.09.2014 "Toulouse à Table". 1re édition de la "fête du bien-vivre". Du 26 au 28 septembre
En savoir plus
13.11.2014 L'Académie de l'air et de l'espace et la 3AF organisent un Colloque International sur le thème "Présent et futur des drones civils" à la DGAC Paris, et en télétransmission vidéo à l'ENAC Toulouse.
En savoir plus

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris