Suivez-nous RSS Facebook Twitter

A Toulouse, Manuel Valls annonce le classement du Mirail et des Izards en Zones de sécurité prioritaires

le 19/10/2012 à 17h38 — ObjectifNews.com
PolitiqueMidi-Pyrénées

Manuel Valls au commissariat central de Toulouse

Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, était en déplacement à Toulouse ce jeudi 18 octobre. Après sa participation le matin à une cérémonie de naturalisation, le ministre a rencontré la communauté juive à l’Espace du Judaïsme. Il s’est ensuite rendu à l’Hôtel de police où il a annoncé que deux quartiers seraient classés Zones de sécurité prioritaires (ZSP): le Mirail et les Izards.

« J’ai discuté avec le maire de Toulouse, mon ami Pierre Cohen, des parlementaires, notamment Christophe Borgel, le président du Conseil général, Pierre Izard, et le préfet de Midi-Pyrénées, Henri-Michel Comet, pour conclure que deux quartiers à Toulouse doivent être classés Zones de sécurité prioritaires : le Mirail et les Izards », a déclaré Manuel Valls lors de son déplacement ce jeudi 18 octobre à Toulouse.

Si le classement du Mirail comme Zone de sécurité prioritaire (ZSP) s’inscrit dans le cadre de la rénovation urbaine, le ministre estime que le quartier des Izards répond à une problématique plus urgente afin de lutter contre le trafic de drogue et l’économie souterraine : « Je souhaite que le message soit très clair. Nous ne pouvons pas accepter qu’un autre ordre, celui des mafias et des trafiquants de drogue se substitue à l’ordre républicain ».

Dans un premier temps, quinze ZSP, dont les quartiers Nord de Marseille et Amiens, avaient été annoncées par Manuel Valls. Il s'agit de « mettre en place une action de sécurité renforcée sur des territoires bien ciblés, caractérisés par une délinquance enracinée et de fortes attentes de la population », avait-il déclaré en août. Toulouse fait donc partie de la deuxième vague d’une cinquantaine de ZSP pour le mois de novembre.

Réactions politiques

Pierre Cohen s'est félicité de la visite de Manuel Valls qu’il a rencontré longuement au Capitole dans la matinée. Durant cet entretien, le maire de Toulouse a présenté au ministre de l’intérieur la politique mise en œuvre par la Ville pour « assurer la sécurité et la tranquillité des Toulousains, notamment l'Office de la tranquillité ».

« Après l’oubli de Toulouse cet été, les annonces de M.Valls semblent constituer un premier pas… même si l’on aurait pu espérer que l’ensemble de la ville devienne zone de sécurité prioritaire, a réagi Christine de Veyrac, députée au Parlement européen. Nous devons désormais être vigilants sur le fait de savoir si la ville bénéficiera réellement de moyens de police renforcés (notamment en effectifs), ou s’il s’agit là d’un simple effet d’annonce ».

« C’est évidemment une bonne chose, et je me réjouis en particulier que ce soit tout le Grand Mirail, et non seulement une partie, qui ait été retenu, a de son côté commenté Jean-Luc Moudenc, ancien maire de Toulouse et député de la 3e circonscription de Haute-Garonne. Néanmoins, d’autres poches de délinquance vont subsister en dehors de ce dispositif. Ce sera en particulier le cas de l’endroit de Toulouse le plus touché par la délinquance : le centre-ville. De plus, Empalot et d’autres quartiers du canton Toulouse 7, par exemple, méritent également une attention prioritaire ».

Relancer les naturalisations

Le ministre de l’Intérieur a débuté sa visite toulousaine par une cérémonie de naturalisation à la préfecture de Haute-Garonne. Il y a notamment exprimé sa volonté de relancer les naturalisations d’étrangers en revenant sur les critères d’accession à la citoyenneté française instaurés par son prédécesseur Claude Guéant.

Lors de son discours à la préfecture, le ministre de l’Intérieur a confirmé la suppression des questionnaires à choix multiples sur l’histoire ou la culture française. Il ne sera plus non plus obligatoire de détenir un contrat à durée indéterminée pour devenir Français.

Début 2013, une circulaire-cadre « remettra à plat tous les critères et leurs conditions d’appréciation », a annoncé Manuel Valls. La maîtrise de la langue française reste exigée ainsi que la nécessaire adhésion aux valeurs de la République.  

Sécuriser les lieux de cultes

L’après-midi, le ministre de l’Intérieur a rencontré la communauté juive de Toulouse à l’espace du Judaïsme. Une convention a été signée entre Manuel Valls et Pierre Besnainou, président national du FSJU (Fonds social juif unifié) afin de mieux protéger et sécuriser les lieux de culte.

Manuel Valls reviendra à Toulouse dès la semaine prochaine, à l’occasion du congrès du Parti socialiste, les 26, 27 et 28 octobre.

Hugues-Olivier Dumez
© Photo Rémi Benoît

Auteur : ML 
Partagez
 
Interview du jour
Le club éco - L'interview du jour
 
Gérard Vidal,
président de la fédération régionale des buralistes de Midi-Pyrénées
Agenda économique
11.09.2014
8h30
Journée sur le thème du management et du bien-être au travail, à la CCI de Toulouse
En savoir plus
16.09.2014
9h30
Forum économique de Toulouse organisé par la CCI au Parc des expositions, débats animés par le journaliste économique Emmanuel Kessler
En savoir plus
26.09.2014 "Toulouse à Table". 1re édition de la "fête du bien-vivre". Du 26 au 28 septembre
En savoir plus
13.11.2014 L'Académie de l'air et de l'espace et la 3AF organisent un Colloque International sur le thème "Présent et futur des drones civils" à la DGAC Paris, et en télétransmission vidéo à l'ENAC Toulouse.
En savoir plus

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris