Suivez-nous RSS Facebook Twitter

À Toulouse, droite et gauche s'opposent sur les zones de sécurité prioritaires

le 30/08/2012 à 17h49 — ObjectifNews.com
PolitiqueMidi-Pyrénées

Élus de gauche comme de droite souhaitent que Toulouse soit classée Zone de Sécurité Prioritaire

La polémique sur le non classement de Toulouse en Zone de sécurité prioritaire (ZSP) se poursuit depuis plusieurs semaines. L'UMP accuse Pierre Cohen d'"autisme politique" tandis que Pierre Izard a évoqué les « débordements de violence » que connaît la Ville rose. Alors que le ministère de l'Intérieur confirme qu'une deuxième série de villes classées en ZSP sera annoncée, retour sur une polémique révélatrice des tensions politiques du moment.

La nouvelle est tombée le 4 août : Toulouse ne fait pas partie des 15 premières villes classées « Zone de sécurité prioritaire » (ZSP) par le ministère de l’Intérieur. Le premier à réagir a été l’ancien maire UMP Jean-Luc Moudenc, aujourd’hui leader du groupe municipal d’opposition « Toulouse pour Tous ». Sur son blog, le 6 août, il poste un article intitulé « Je demande l’inscription de Toulouse en zone de sécurité prioritaire » dans lequel il s’offusque que Toulouse ne fasse pas partie des 15 premières ZSP retenues par le gouvernement. Il se moque également de Pierre Cohen : « Alors que le Parti Socialiste détient désormais tous les pouvoirs dans notre pays, le Maire de Toulouse n’est-il pas capable de se faire entendre de ses propres amis ? »

Courriers
Dans le même temps, Pierre Cohen écrit au ministre de l’Intérieur Manuel Valls, le 10 août. Dans un courrier que nous avons pu consulter, il demande quels ont été les critères déterminants pour le choix des 15 premières villes et signale que « force est de constater que le développement de l’insécurité n’épargne pas Toulouse (…) c’est pourquoi je vous serais reconnaissant de bien vouloir étudier la situation toulousaine avec attention dans le cadre de la montée en puissance des ZSP. »

Quelques jours plus tard, Pierre Izard, président PS du Conseil général, peut-être pas informé de l'initiative de Pierre Cohen, écrit lui aussi au ministre de l'Intérieur ainsi qu'au Premier ministre. « Je constate aujourd’hui que le climat général dans les quartiers toulousains se détériore dangereusement », déclare-t-il dans la foulée dans un entretien à La Dépêche du Midi.

« Luttes intestines »
Cet imbroglio du côté de la gauche n’aura quoi qu'il en soit pas échappé à la droite locale. Le 17 août, Sacha Briand, conseiller régional Midi-Pyrénées UMP et conseiller municipal de Blagnac publie un communiqué de presse dans lequel il affirme que la prise de position de Pierre Izard est un double aveu : « d’abord l’aveu de l’inaction de la majorité socialiste de Toulouse face à l’explosion de la délinquance à Toulouse (…) C’est également l’aveu des luttes intestines du PS 31. » Des propos soutenus par Jean-Luc Moudenc, qui trois jours plus tard pointe sur son blog le peu de soutien à Pierre Izard dans sa propre famille politique et le silence de Pierre Cohen.

Et Sacha Briand d'enfoncer le clou : « Je dénonce l'inaction de la majorité municipale en matière de sécurité. Depuis 2008, il ne s'est rien passé et l'attitude de Pierre Cohen relève de l'autisme politique. Toulouse devrait bien évidemment être classée Zone de sécurité prioritaire ».

A noter que Marie Déqué et François Chollet (co-présidents du groupe d'opposition Toulouse Métropole

d'Europe au conseil municipal et au conseil communautaire du Grand

Toulouse) ont également interpellé le ministre de l'Intérieur pour demander le classement de Toulouse en zone de sécurité prioritaire. 

« Pas de gesticulation »
Alors y-a-t-il eu une réelle défaillance de la Mairie sur ce dossier ou une simple maladresse de communication ? Pour Jean-Pierre Havrin, adjoint à la mairie de Toulouse en charge de la Sécurité et de la prévention, « Pierre Cohen n’est certes pas un communicant, mais nous ne sommes pas là pour faire de la gesticulation. Le Maire a fait ce qu’il fallait en écrivant à Manuel Valls. » L’élu poursuit : « C’est drôle que la droite continue de propager la légende selon laquelle la gauche n’est pas compétente en matière de sécurité.» Interrogé sur les propos de Pierre Izard qui se disait très inquiet, Jean-Pierre Havrin répond cette semaine que « Pierre Izard n’est pas un spécialiste de la sécurité. Il a eu des propos un peu simplificateurs. »

Toulouse la délinquante ?

Alors, Toulouse est-elle oui ou non une zone sensible qui méritait d’être considérée comme prioritaire ? Jean-Pierre Havrin, ancien patron de la police toulousaine assure que « notre ville a des problèmes comme toutes les grandes villes de province. Tout le monde veut des moyens et des effectifs supplémentaires, mais en tant qu’ancien flic, je trouve ça plutôt normal qu’on ne soit pas prioritaire. On ne va pas se plaindre de ne pas être dans le top 15 des villes les plus dangereuses de France quand même ! » L’UMP Sacha Briand est lui plus alarmiste : « L'insécurité est devenue insupportable à Toulouse. On constate un développement du trafic d'armes impliquées dans de plus en plus de faits divers. »

Sur les réponses à apporter au problème de la sécurité, Jean Pierre Havrin affirme que la solution se trouve dans le changement de mentalité de la police. « Il ne faut pas attendre d’être classé en ZSP pour changer les comportements. » L’ancien policier prône une police de proximité, libérée des obligations de résultats, au service de la population « et non pas du pouvoir ». Il rappelle que Toulouse sera « très probablement » classée en Zone de Sécurité Prioritaire lors de la prochaine vague d’inscriptions. 

Contacté aujourd’hui, le ministère de

l’Intérieur assure que d’ici 2013, 60 villes seront classées Zones de

sécurité prioritaires : « Les 15 premières ZSP devront être opérationnelles

d’ici fin septembre. Ensuite, une deuxième vague d’une trentaine de

villes sera annoncée rapidement. » Peut-être de quoi calmer les esprits…

Sophie Arutunian

© photo Rémi Benoit

Auteur : ML 
Partagez
 
Interview du jour
Le club éco - L'interview du jour
 
Jacques Gascuel,
Freemindtronic
Agenda économique
16.09.2014
9h30
Forum économique de Toulouse organisé par la CCI au Parc des expositions, débats animés par le journaliste économique Emmanuel Kessler
En savoir plus
26.09.2014 "Toulouse à Table". 1re édition de la "fête du bien-vivre". Du 26 au 28 septembre
En savoir plus
13.11.2014 L'Académie de l'air et de l'espace et la 3AF organisent un Colloque International sur le thème "Présent et futur des drones civils" à la DGAC Paris, et en télétransmission vidéo à l'ENAC Toulouse.
En savoir plus

Toute l'actualité économique en Midi-Pyrénées avec la Quotidienne de 18h.

Je m'inscris