miss france 2018, un concours où seules les femmes votent - Objectif News

miss france 2018, un concours où seules les femmes votent

Pour la première fois de son histoire, Miss France 2019 sera choisie par un jury exclusivement féminin, présidé par Line Renaud (90 ans), doyenne et figure emblématique de la musique légère, du spectacle et de la nuit parisienne. Sylvie Tellier, directrice générale de l’élection, justifie ainsi une telle décision : « Il est grand temps… que des changements s’imposent afin que miss france successive soit plus intéressante que
miss france 2018 ! »


Qui peut juger une femme mieux qu’une autre durant miss france 2018 ?

Cela dit, nous ne voulons pas de féminisme ou autre chose du genre, d’aucune façon. Le jury féminin sera la grande révélation du 15 décembre à Lille. En ce moment, nous voulions juste annoncer le nom de la présidente, Line Renaud, la grande dame du show-biz français… ». Grande dame au grand sens de l’humour, Line Renaud prend ses fonctions avec une élégante ironie : « Quelle responsabilité ! un jury de femmes ! si ma mère et mon premier petit ami levaient la tête… !


Trente jeunes de 18 à 21 ans concourront pour le titre, après avoir été élus misses des différentes régions de France. Comme ces dernières années, les six misses mestizas ou negras, nés dans des familles des départements et territoires français d’outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Maurice, Nouvelle-Calédonie, Réunion, Mayotte, Saint-Barthélemy), sont classés parmi les favoris potentiels du public masculin traditionnel.

Deux favorites, noire et métisse, ont commencé par se démarquer dans la presse écrite et audiovisuelle : Annabelle Varane, Miss Nord-Pas-de-Calais, et Ophély Mézino, Miss Guadeloupe. Annabelle Varane, mère métropolitaine française et père français de la Martinique, est la sœur de Raphaël Varane, joueur du Real Madrid, et a fait l’objet d’une brève polémique, que Sylvie Tellier commente :  » J’ai dit, sans lui donner aucune importance, qu’avoir un frère célèbre et un joueur de football ne constituait pas un avantage et pouvait être un inconvénient. Certains ont mal interprété mes paroles. Annabelle me connaît et sait que je l’aime beaucoup, comme le reste de ses amis et rivaux ! Entre femmes il y a une complicité qu’il n’y a pas toujours avec les hommes, un peu plus délicate. Un jury féminin comprendra. »


Ophély Mézino s’est déjà distinguée comme athlète semi-professionnelle dès l’adolescence et croit qu’un jury féminin a ses avantages :  » Depuis l’enfance, les femmes doivent travailler un peu plus que les hommes pour avancer. Dans mon cas, l’athlétisme, sport de haut niveau, m’a appris à repousser les limites physiques et mentales.

Les trente demoiselles qui concourront pour le titre national à Lille (Nord de la France) ont commencé par se connaître et se préparer à l’île Maurice, dans l’océan Indien, à côté de Madagascar, département d’outre-mer français choisi pour son éloignement, ses attraits touristiques et sa dimension symbolique : le premier jury féminin de l’histoire de Miss France va commencer par apprécier les photographies, la condition physique et artistique de savoir être les candidates, habillées et moins habillées, dans un paradis tropical.


Le concours parmi lequel sera élue la prochaine Miss France sera consacré à la maltraitance des femmes, a annoncé aujourd’hui la directrice de l’événement. »Dans un moment de grande attention, la cérémonie sera l’occasion de dénoncer les violences faites aux femmes « , a annoncé Sylvie Tellier, directrice générale de Miss France, qui organise le concours. Au total, 30 jeunes de 18 à 24 ans participeront au concours qui suit
miss france 2018 , qui se tiendra samedi prochain et sera diffusé sur la chaîne de télévision française la plus écoutée, qui a enregistré 7,6 millions de téléspectateurs dans l’édition de Miss France de l’an dernier.

Ces articles vont vous intéresser