Interview de Yassine Mahdar, fondateur de la startup Turnadon (secteur DOOH) - Objectif News

Interview de Yassine Mahdar, fondateur de la startup Turnadon (secteur DOOH)

Peux-tu te présenter en quelques phrases ?

Je m’appelle Yassine Mahdar, j’ai 29 ans et j’ai fondé Turnadon en novembre 2016. J’ai grandi dans l’Est de la France. C’est en 2009 que je rejoins Cergy Pontoise pour y effectuer mes études en école d’ingénieur généraliste.

Après mon stage de fin d’études, je suis embauché chez EXL Group (racheté par le cabinet Talan), où je deviens Consultant en Systèmes d’Informations. J’occupe ce poste pendant 2 ans. Mes principales missions étaient de la gestion de projet de l’assistance à maîtrise d’ouvrage au sein de grands comptes comme SFR, Air Liquide, la SNCF ou encore BNP Paribas.

Alors, qu’est-ce que Turnadon?

Turnadon est un réseau d’écrans connectés situés dans les quartiers les plus stratégiques de Paris. Nous nous intéressons à des lieux très vivants et animés, comme les zones piétonnes de Châtelet, Le Marais, Grands Boulevards, Bonne Nouvelle, Saint-Lazare etc…

Nous touchons 6.8 millions de contacts chaque mois.

Au delà d’être présents dans des quartiers de vie, nous sommes la première régie publicitaire proposant des diffusions sur des points d’arrêts, comme les terrasses de cafés, les bars, les restaurants, les zones proches d’arrêts de bus ainsi que les feux rouges et les passages piétons. Sur ces lieux d’attente, votre audience profite ainsi du divertissement que constitue la vidéo Full HD que nous diffusons. Nous évoluons sur le marché du DOOH  (Digital Out Of Home).

Que signifie « Turnadon » ?

Turnadon c’est l’abréviation de Turn Advertising ON, qui veut dire Tourne ta publicité en ON !

Comment et quand est née l’aventure de Turnadon ?

Turnadon est née fin 2016 de différents constats. Le premier est que le marché des commerçants indépendants subit de plein fouet la crise depuis quelques années. Ces commerces disparaissent au fur et à mesure au profit des grandes enseignes. Cependant beaucoup de commerçants sont souvent très bien situés à Paris, avec des vitrines comportant de très belles expositions.

Le deuxième constat est le manque de vitalité de la publicité extérieure digitale constaté en 2016. En effet, la grande majorité des campagnes sur écrans consiste à être une simple adaptation du print papier en vidéo, alors que l’on pourrait utiliser le format connecté pour aller plus loin dans la personnalisation ainsi que dans les interactions avec la cible marketing.

Pourquoi utiliser des écrans ?

Beaucoup d’études le démontrent, c’est l’attractivité et la mémorisation des écrans qui les rendent très intéressants sur le marché publicitaire. Un écran est vu 4,5 fois plus qu’une affiche, avec un taux de mémorisation de 89%. C’est deux fois plus que l’affichage traditionnel.

De plus, tous les écrans sont connectés, permettant un pilotage en temps réel du contenu. Vous pouvez ainsi personnaliser vos campagnes en temps réel afin de leur donner plus d’impact grâce à du contenu contextualisé. Par exemple, le contenu pourra changer en fonction des heures de diffusions, de la géolocalisation ou encore des événements (météo, événements sportifs etc…). C’est l’avantage de notre solution Digital Out Of Home (DOOH).

Qui sont vos clients ?

Nous travaillons avec différentes entreprises de secteurs variés, comme la Culture par exemple. Nous propulsons ainsi en vidéo des sorties de films, One Man Show, spectacles et concerts. Nous travaillons également beaucoup avec des start-ups du secteur collaboratif CtoC.

Sans oublier les entreprises plus traditionnelles du secteur de la cosmétique, des télécommunications, des transports, des jeux vidéos et du pari sportif.

Au-delà de la forte visibilité et de la notoriété procurée, nous touchons la mémorisation du public et sa perception de la marque. Les résultats de campagnes sont très encourageants, nos annonceurs nous rapportent très régulièrement des augmentations du nombre de téléchargements par journée de diffusions, de taux de remplissage de salles de concerts ou encore de trafic de sites internet.

En 2019, l’équipe Turnadon est composée de 5 personnes et s’agrandit, Yassine Mahdar recrute des business developpers et un expert en marketing.