Automobile : Vers une crise du Diesel - Objectif News

Automobile : Vers une crise du Diesel

Une décision judiciaire allemande qui consiste à ouvrir la porte à certaines interdictions de voitures diesel dans les villes est un nouveau coup dur, voir même critique pour ces motorisations qui sont en pleine polémique, mais aussi sur le déclin depuis maintenant quelques années.

L’expert de l’institut de l’Automobile (Ifa) en Allemagne, Willi Diez, a commenté pour l’AFP : “C’est peut-être la mort du diesel”. En effet, selon lui : “les acheteurs sont très déstabilisés parce que personne ne sait ce qu’il va se passer”. Ce qui provoquera un impact sur le marché allemand, qui est à l’heure actuelle, le plus grand d’Europe “mais aussi sur les autres marchés européens”, a-t-il continué.

Selon lui, une nouvelle fois, les constructeurs “ne vont plus beaucoup investir” dans la construction et le développement de véhicules diesel. Tellement que “si bien que le diesel pourrait disparaître du marché sur les dix prochaines années”.

Exemple de tout cela, en France, ou la mairie de Paris a décidé d’interdire les diesels antérieurs à 2005 d’ici le premier trimestre de l’année 2019, pour se diriger vers une interdiction totale d’ici 2024.

Une crise du diesel, incomprise par ses acteurs, dont l’utilisation était encore il y a peu encouragées par les pouvoirs publics européens, à l’aide de différent dispositif, comme par exemple, la fiscalité des carburants. Alors que les équivalents essences émettent plus de CO2.

Mais l’affaire des moteurs Volkswagen datant de 2015 à révélée que dans l’ensemble de l’industrie automobile, qu’il y ait fraude ou non, que le diesel pollue bien plus que ce que l’on pensait. Ce qui a entraîné une baisse du marché du diesel sur les années qui ont suivi.

C’est donc une forte crise du diesel qui a lieu aujourd’hui, ce qui presse les constructeurs a adapter leurs technologies, voir à les changer.