Santé : Les bienfaits des médecines alternatives - Objectif News

Santé : Les bienfaits des médecines alternatives

Les médecins et les patients reconnaissent les effets bénéfiques des médecines dites “douces”, “alternatives”, “complémentaires” ou encore “parallèles”. Ceci, même si leur efficacité n’est pas officiellement et scientifiquement prouvée.

Acupuncture, sophrologie, homéopathie, ostéopathie ou encore phytothérapie… Ces pratiques nombreuses qui ont pour point commun de partager le fait de traiter des patients d’une manière différente par rapport à la médecine conventionnelle.

Les médecines alternatives ont fait leur première apparition en France en 1976, à l’hôpital Tenon à Paris. Depuis, elles n’ont cessé de grappiller du terrain, jusqu’au point, qu’aujourd’hui, 6 115 médecins recommandent régulièrement à leurs patients les services d’une médecine alternative ou complémentaire. Parmi ces médecins, près d’un sur deux, exerce son métier en hôpital. Ces pratiques qui se démocratisent de plus en plus atteignent de plus en plus de secteurs dans la médecine.

Des résultats bénéfiques non prouvés ?

Même si de plus en plus de soignants recommande les services de la médecine douce et reconnaissent leurs bienfaits, ces derniers ne sont pas scientifiquement prouvés. En effet, leur efficacité reste difficilement mesurable, au vu du très petit nombre d’études effectuées sur ce sujet.

La théorie d’un “effet placebo”, c’est-à-dire que plus l’on y croit alors plus cela a de chance de marcher, est même avancés concernant les résultats positifs de ces différents nouveaux type de médecine.

Mais il est indéniable que leurs effets aide la majorité des patients qui y ont recours. Elles permettent le soulagement de pas mal de symptômes tels que la fatigue due aux traitements et permet même de réduire la dose de certains médicaments comme les antidouleurs par exemple.

Ces articles vont vous intéresser