Loading
Please wait

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

Hello! Tenez-vous informés des derniers posts en vous inscrivant à notre newsletter.

TOP

Sciences : L’hypnose est-elle plus forte que la douleur ?

Il est vrai que l’hypnose s’avère être un moyen redoutable pour contenir la douleur sous contrôle, en cas d’opération chirurgicale par exemple. Grâce à l’imagerie cérébrale, on a appris que l’hypnose agit en plein Coeur du centre émotionnel de la douleur.

Aujourd’hui on peut subir une ablation de la thyroïde, une endoscopie, ou encore une mastectomie, le tout sans subir d’anesthésie générale (ou même locale), mais sans pour autant sentir la douleur. Comment ? Grâce à l’hypnose. L’hypnosédation commence à gagner du terrain dans les hôpitaux français, et ce, depuis 2006 déjà.

Comment cela marche-t-il ?

Comment l’hypnose agit-elle ? Elle induit le sommeil en éveil. Ceci se caractérise par une modification du niveau de vigilance que l’on accorde à la conscience de soi ainsi qu’à son environnement. Ce qui fait que la douleur est bien ressentie par le patient, mais a moindre mal.

Et cette technique marche vraiment, preuve en est, des tests cliniques ont même été effectués. Et ils démontrent que les patients sous hypnose ont besoin de moins d’analgésiques que des patient qui n’en bénéficient pas, voir dans certains cas, pas du tout.

La neuro-imagerie le prouve. On remarque que sous-hypnose, la fréquence des ondes cérébrales diminue et que l’activité du cortex circulaire antérieur augmente. Et c’est cette zone du cerveau qui commande la composante émotionnelle liée à la douleur.

Mais l’hypnose n’est pas efficace contre tous les types de douleur, c’est notamment le cas pour les douleurs provoquées par un accouchement ou des douleurs dentaires.