Santé

Quand avoir recours à une prothèse dentaire ?

La prothèse dentaire est une invention salutaire pour la denture humaine. Elle est souvent utilisée pour contribuer au confort buccal. En effet, durant le cycle de vie des dents, plusieurs circonstances peuvent perturber leur structure ou menacer la dentition. Selon la situation, le dentiste peut suggérer au patient, un dentier afin de remédier au problème dentaire. Si tel est le cas, quand alors avoir recours à une prothèse dentaire ?

Quand avoir recours à une prothèse dentaire ?

La prothèse dentaire est restée longtemps la chose gardée des aînés. C’est du moins ce que pensait la majorité des personnes. Cet appareillage a connu des améliorations d’usage et contribue depuis des années à apporter des soulagements à plus d’un patient. Ce dentier peut servir dans différentes situations.

Après un déracinement de la ou les dents

La structure dentaire fonctionne mieux lorsque toutes les dents sont en place. Seulement, en cas de perte d’une d’elles ou toute une partie, une gêne peut s’installer dans la bouche de l’individu. Recourir à la prothèse dentaire est la solution recommandable, car ce vide créé empêche l’utilisation des homologues sur l’autre mâchoire.

Le vide apparent influe progressivement sur les dents à proximité. Ce faisant, un espacement plus ou moins important apparaît entre celles environnantes. D’autres se rabattent considérablement sur le côté dégagé. En fonction de la durée, la gencive se résorbe et la mâchoire a tendance à s’affaisser si la portion manquante est grande. Cet ensemble prévu pour être bien disposé perturbe à cause des dysfonctionnements dans la bouche. Il est donc préférable de se faire consulter le plus tôt possible pour prévenir d’autres déformations.

Chez certains, c’est l’emplacement où s’est produite l’édentement qui engendre le malaise accompagné d’une difficulté à mâcher les repas. Chose, qui les incite à demander la pose de prothèse dentaire.

Après une carie dentaire, un tartre ou une cassure

La carie dentaire est l’un des problèmes courants auxquels sont confrontées les dents. Dès que l’infection s’étend, les douleurs s’intensifient et obligent bien souvent l’extraction avant la détérioration extrême. En remplacement de la ou des pièces(s) abîmées, le dentier est posé sur la racine en place.

Les tartres sont ces tâches persistantes qui du jour au lendemain deviennent un cauchemar pour l’individu et l’empêchent de s’exprimer librement par crainte des regards. Certaines prothèses permettent de masquer tous ces défauts esthétiques.

Pendant le vieillissement

Le vieillissement est une étape incontournable du cycle de vie de l’être humain. Lorsque cette phase est amorcée, les cellules et tissus perdent de leur ténacité et l’organisme faiblit. La bouche n’est guère épargnée et les changements sont nettement visibles. Les gencives perdent de leur densité sans oublier les troubles liés à la mâchoire.

Face à cela, les dents ne tardent pas longtemps à s’enlever, car ne pouvant plus correctement s’enraciner dans la muqueuse dentaire. Se nourrir devient un grand défi lorsqu’on se voit priver de sa dentition. En fonction de niveau de désertification des gencives, le denturologiste vous proposera soit une prothèse dentaire fixe ou une prothèse amovible.

Quels sont les différents types de prothèses dentaires ?

Pour éviter les égarements, il est important de savoir qu’il y a deux catégories de prothèse dentaire notamment les prothèses dentaires fixes et celles amovibles.

Les prothèses dentaires fixes

Ce sont les plus répandues aujourd’hui sur le marché. Elles sont très appréciées en raison de leur stabilité et de leur durabilité. En effet, elles peuvent s'utiliser sur une décennie ou tenir toute une vie. On dénombre plusieurs variantes adaptées à différentes situations.

  • La couronne est utilisée en accessoire au-dessus de la dent et recouvre la partie visible sur la gencive. L’objectif est de restaurer sa fonctionnalité dans le processus de mastication.
  • Le bridge sert à combler le vide occasionné par une dent manquante. Sa pose nécessite cependant la présence à proximité d’une dent définitive bien enracinée dans la muqueuse dentaire.
  • La facette dentaire est d’appoint pour embellir la face extérieure des dents. Elle convient donc pour les besoins esthétiques.
  • L’implant fait office de racine lorsque la dent est déracinée et est ancré directement dans l’os de la mâchoire. C’est sur lui que vient se poser la prothèse.

Hormis ceux-ci, on note également l’inlay/onlay qui sert d’alternative lorsque le revêtement de la couronne par la prothèse dédiée ne peut se faire.

Les prothèses dentaires amovibles

Les prothèses dentaires amovibles sont de deux sortes soit partielles ou totales. Les premières sont posées pour substituer plusieurs dents manquantes. Elles sont souvent composées d’une base métallique qui arbore sur les extrémités des crochets en guise d’attrape sur d’autres dents. La seconde encore dite complète est certainement la plus connue des deux. C’est elle qui fait office de nouvelle denture.

Leave a Comment